mardi 3 avril 2012

François Hollande à Tours

J'avais dit que je commençais à m'intéresser à la campagne chez Steph'. Comme le candidat socialiste, François Hollande, passait à Tours, c'était une bonne occasion d'entrer en matière. J'ai toujours préféré le live aux retransmissions télés. J'aime sentir l'implication de la personne qui se livre à la foule. On a moins l'impression de pouvoir être trompé sur la marchandise. J'accompagnais donc Majicwoofy et Dadavidov, odieux batavophiles presqu'aussi tenaces que Nicolas. Nous croisâmes Catherine et Dominique, avec qui nous pûmes échanger sur le centre en Touraine, ainsi que Christophe Rossignol, candidat vert aux législatives. Dominique me fit la confidence d'une véritable bombe en me faisant jurer le secret. De toute façon, comme après le meeting mes deux acolytes me firent boire moultes bières pour tenter d'avoir ma procuration et voter pour moi, j'ai oublié.

Avant la star de cette "pause méridienne", nous eûmes droit à la musique, comment dire pour ne pas paraître trop grossier ? ah j'ai trouvé ! dont je suis sûr qu'elle n'a pas été choisie par Romain ou Mehdi qui ont beaucoup trop bon goût pour infliger ça aux autres. Tu me cois pas ? hé bien supporte cette vidéo et dis toi bien qu'on l'a supporté 4 ou 5 fois de suite. Les gens autour de moi commençaient à se rouler par terre tels des gremlins affamés (et assoiffés : non mais ho ! depuis quand on organise des trucs sous ce cagnard sans buvette ?!) :


Après cette séance de torture que j'ai abrégée pour vous fidèles amis (ça y est je parle comme lui !), trois orateurs se sont succédés :
Jean Patrick Gille :




François Bonneau :

et Marisol Touraine :




Et enfin François Hollande, ravi d'être au château de Tours, lieu qui l'a inspiré :

"Rendez-vous a été pris devant le château, nous y sommes. Vous voyez ce qu’il nous reste à prendre, un autre château, dans une autre ville, et le moment arrive ! Le choix, c’est le 22 avril. Le choix, c’est de savoir dans quel pays nous voulons vivre, quel destin nous voulons donner à la France, quelle place nous voulons donner à la République. C’est vous qui allez décider."

puis plus tard :

"Voilà, chers amis, ce que j’étais venu vous dire à Tours, tout près de ce château où, me dit-on, Jeanne d’Arc était venue après avoir conquis Orléans. Eh bien je reviendrai à Tours, moi aussi, après avoir conquis ce que vous me permettrez de faire !
Je n’ai pas d’armure, pas de cotte de mailles, pas de protection particulière. Ma seule arme, c’est vous ! C’est le suffrage universel ! C’est votre appui ! C’est votre soutien ! C’est votre engagement !"

Bon certains férus d'histoire tiqueront un peu sur cette présence de Jeanne d'Arc après le siège d'Orléans mais passons. Je trouvai finalement ce François Hollande plutôt bon.

MajicWoofy m'avait dit qu'il devait passer à l'offensive, et en effet, le "candidat sortant" en a pris pour son grade !

 sur le projet introuvable de l'UMP :
"Le candidat sortant, lui, a attendu, je crois, jusqu’au dernier moment. Il nous dit qu’il va présenter son projet jeudi. Il aurait même pu attendre le 6 mai ! Parce qu’en fait, son projet, c’est son bilan ! Mais justement, il ne veut pas en parler. Pourquoi il ne veut pas en parler ? S’il était bon — je n’ai pas dit excellent, mais bon seulement — il se vanterait, il dirait qu’il ne veut que continuer. Eh bien non, il a fait un examen de conscience — ça lui arrive, tous les cinq ans à peu près… — et il dit : « Je veux être un président différent ». Mais moi un président différent ? S’il veut changer, c’est bien son droit… Mais moi, je crois que la meilleure façon d’y parvenir, c’est de changer de président !"


"Oui, la confrontation approche. On me dit : « Mais, ce sera aussi un choix de personnalité ». J’assume ! J’y suis prêt ! Faisons la comparaison ! Il s’agit aussi de prendre la responsabilité de désigner l’un d’entre nous comme président de la République. On me dit : « Il faut être un chef ». Chef de l’Etat oui, pas chef de tout ! Pas chef de l’Etat, chef de la majorité, chef de parti, chef de clan, comme c’est le cas depuis maintenant cinq ans ! Moi, je revendique d’être le chef de l’Etat et d’être responsable, aussi, de mes actes, de mes décisions et de mes choix – plutôt que d’être chef de tout et n’être responsable de rien, comme c’est le cas."

Bon je ne vais pas vous faire le coup de vous retranscrire tout le discours, il est

J'ai été positivement marqué par ce meeting. J'avais l'image d'un François Hollande un peu effacé, voire mou, à l'image de synthèses qui furent l'apanage du PS pendant quelques temps. Mais là, honnêtement je le trouvai combattif, respectueux des adversaires (qui le méritent, tels les copains du Front de Gauche) mais pugnace dans son envie d'être au second tour.

photo de Benjamin Dubuis


La foule était présente, 1 000 à 2 000 personnes un midi, c'est pas mal tout de même, et les gens avaient l'air satisfaits.

En sortant nous tombîmes sur Titouane, que je t'invite à soutenir dans son combat 2012 à lui en votant là.

Prochaine étape : un meeting départemental du Front de Gauche en Mairie de Tours le 11 avril à 20 h 30 avec Raquel Garrido, Clementine Autain et Francis Wurtz.
~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

34 commentaires:

  1. Putain ! Tu finiras à gauche. Je vais le dire à tes parents.

    RépondreSupprimer
  2. merci pour ce compte rendu, 4 remarques :
    1, Effectivement il manquait une buvette pour se désaltérer
    2, Pour les législatives je suis le candidat de rassemblement de la gauche et des écologistes( PS/ PRG/MEI/ EELV)
    3, Je pense qu'il y avait au moins 2000 personnes
    4, Alain Lipietz sera à Tours le 20 avril pour parler d'écologie et d'économie

    Amicalement Christophe Rossignol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il manque toujours une buvette. Il n'y a jamais assez de buvettes

      Supprimer
  3. 3 billets en avril, gare à la surchauffe... fait des provisions de bière !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour !

    Un ami viens de me montrer que j'apparais sur une photo. Me serais t'il possible de l'utiliser en profil facebook, en mettant un lien pour cet article s'il vous plait ?

    Merci !

    RépondreSupprimer
  5. Le changement,entre autre, selon Hollande, c'est de supprimer les heures supplémentaires, soit la seule chose qui permet au smicard de sortir (un peu) la tête de l'eau les fins de mois (lui permettant d'acheter une livre de beurre troquée contre de la nauséabonde margarine).
    J'aimerais voir comment Hollande vivrait avec 2 billets de 500 à la fin du mois, bridé par la plus grosse débilité du siècle créée par Martine de Lille, j'ai nommé les 35 heures.
    Alors, les heures sup défiscalisées, l'idée est plutôt bonne, pourquoi priver un salarié d’essayer de s'en sortir sans assistanat. La clé de l'embauche n'est pas là.
    Bref, on est pas dans la m....
    Bonne journée à tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personne ne veut supprimer les heures sups, abruti.. Juste leur défiscalisation.

      Supprimer
  6. Manque un peu de pep's et de crédibilité... J'attends le prochain meeting :-)))
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  7. holà ! il faut que je réponds moi maintenant !

    @Nicolas mes parents commencent à avoir des doutes, espérons qu'ils ne me déshéritent pas :)

    @MajicWoofy je suis à plat j'ai tout donné

    @Christophe Rossignol j'essaierai d'aller voir M. Lipietz aussi alors

    @GreatGaspi pas de problème, sauf si c'est sur la photo de Benjamin Dubuis, dans ce cas c'est son site qu'il faudra référencer

    @Jean oui t'as vu ?

    @Seïdonir Nicolas t'a répondu, plus durement que je ne l'aurais fait mais bon... J'ajouterai juste que si les salaires étaient suffisants on n'aurait pas besoin de faire d'heures sup' ;)

    @MArité sur le pep's en live il est pas mauvais, après sur la crédibilité, chacun se fait son opinion, je ne cherchais pas à faire de propagande, juste à relater :)

    RépondreSupprimer
  8. Si Nicolas J pouvait adopter un ton un peu plus aimable à l'encontre des gens, parce que divergence il y a, ou par simple gratuité, ça me rendrais plus conciliant envers lui. A défaut, je lui retourne ce joli compliment, et je compatis à ce manque d'éducation très handicapant...

    @Gaêl: Oui tu as raison, mais ni hollande, ni Sarko, ni mélenchon ni changerons rien. La réalité est là, et 35 H à 9,22 brut ce n'est pas un salaire, mais de la survie.
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  9. Non, je ne suis jamais aimable avec les gens qui se font des idées politiques à partir de choses erronées (des mensonges, donc). On devrait leur retirer leurs cartes d'électeur : ils participent à l'élection d'un type qui ruine la France.

    RépondreSupprimer
  10. Mince alors, on a là LE MODELE à suivre. Respect. Ah oui, tes préjugées...Je ne vote ni Sarko et encore moi Hollande...Comme quoi,on peut insulter qui que ce soit derrière son écran, et être à côté de la plaque. C'est ton cas mon cher. Quant à ma carte d'électeur, je te la donne si tu viens la chercher...A découvert...

    RépondreSupprimer
  11. Mouarf ! Des menaces physiques maintenant. Je ne suis pas anonyme, loin s'en faut... Par contre, si je clique sur "Séïdonir", j'atterris sur "profil non disponible". Comme quoi, c'est facile de raconter des conneries "derrière son écran"...

    Quels préjugés ? Tu as dit que Hollande allait supprimer les heures supplémentaires et tu as construit une théorie dessus. C'est lamentable. Je ne suis pas à côté de la plaque.

    RépondreSupprimer
  12. Peut être ai-je raconté des conneries, mais je ne crois pas t'avoir insulté...Si ton seul moyen de com est de traiter les gens d'abrutis, la conversation va tourner court.

    Concernant mon profil, je n'expose pas ma vie sut Twit, facebook ou Google, puisqu'avant, j'avais un blog musical ou je distribuais de la musique de façon illégal, comme des milliers de blogs. Dans ce cas, je préfère ne pas trop renseigner mon profil.

    RépondreSupprimer
  13. Toutes mes excuses à Gaêl pour les coms aussi inutiles que peu constructives.
    Longue vie à ton blog, que je lis, pas régulièrement, certes, mais dès que j'en ai le temps. J'aurai préféré ne pas me faire rentrer dedans, même si mes propos n'étaient pas tout à fait juste, disons qu'une discussion plus ouverte aurait rectifié ma petite confusion.Visiblement, l'agressivité règne, ce que je regrette. Dès que le sujet est bouillant, comme la politique...
    Serrons nous les coudes, de toute façon, rien ne sera facile.
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  14. Je vais être sympathique : arrête (si ce n'est pas déjà fait) d'avoir des activités illégales sur un blog en restant totalement anonyme, ça énerve les avocats et les policiers...

    "Si ton seul moyen de com est de traiter les gens d'abrutis, la conversation va tourner court." : ben oui, c'est un peu le but. Je n'ai pas envie de discuter avec un type qui base une argumentation sur un mensonge.

    RépondreSupprimer
  15. Oui, c'est bon là tu me saoules !!!
    On a bien compris, je suis un abruti, toi le justicier.
    C'est bon là ? On à fait le tour du sujet ?
    Pénible le personnage. Sincèrement !
    Tu es super lucide, on ne sera jamais pote !!!

    RépondreSupprimer
  16. Heu... C'est aussi toi qui rajoute une couche à chaque passage après avoir présenté tes excuses à Gaël. Si tu veux le dernier mot, je te le laisse, j'ai bistro...

    RépondreSupprimer
  17. @Seidonir Nicolas est en campagne depuis un petit bout de temps, il défend son candidat. Reviens quand tu veux.

    @Nicolas bon bistrot

    @tous les deux je suppose que ça ne sert à rien que je vous propose de vous serrer la main ? bon c'est ballot, mais ça viendra peut-être un jour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Putain de bordel, ne mets pas un "t" à bistro ou je te déshérite. (de rien, d'ailleurs, ne te fais pas d'illusion).

      Supprimer
    2. bistro sans "t" ?! et d'où que viendrait le terme bistrotier alors ? :)

      Supprimer
  18. Ah purée ce blog revit aprés un petit coup de mou! cool!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais le niveau des commentaires de s'est pas élevé...

      Supprimer
  19. Le niveau...
    C'est certain.
    Ce faire traiter d'abruti uniquement parce que j'ai oublié le mot "défiscalisées" après "heures supplémentaires", prouve qu'il ne faut pas déraper sur le clavier.
    Dire ensuite que c'est un mensonge...Ben non, c'est dans le programme du PS.
    Le résultat reste identique à ma soi disant "thèse" : moins d'heures sup, moins de pouvoir d'achat. Merci François !!!!
    Allez, je me repositionne au milieu de la place publique, le lynchage peut recommencer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben t'es encore là. Tu n'avais pas "oublié" tu avais raconté n'importe quoi et tu recommences.

      Supprimer
    2. Oui, O Grand maitre de l'intolérance et du mépris, je suis encore là, mais malheureusement, je ne vais avoir aucun regret à te quitter. Je supprime le lien de mes favoris et je ne reviens plus jamais ici (Joie, soulagement). Tu pourras ranger ton dictionnaire d'insulte et continuer de déverser ton venin sur qui voudra bien te supporter.
      Dès ce soir tu vas t'ennuyer. Heureusement, il y a les tracts à distribuer et tout le toutim...
      Ne crie pas ta joie, ça ne sert à rien, je ne viendrai pas lire tes commentaires. Bises à François, en espérant qu'il redresse ce pays de la morosité...

      Supprimer
    3. Si tu savais ce que j'ai à cirer de ta présence ici...

      Supprimer
  20. @Gaël : les férus d'Histoire ne vont pas tiquer, Jeanne d'Arc est bien repassée par Tours après le siège d'Orléans : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5603561s (pages 67-75)

    RépondreSupprimer
  21. Waow, il est cool ce blog, et quelle ambiance rafraîchissante !!! Ca me rappelle une discothèque dans la campagne Morbihannaise où ça se finissait en cannettes de bières dans ta gueule (au mieux ; au pire, les flics et au moins une ambulance séparaient les tracteurs qui cherchaient à se dézinguer, c'était chouette, sympa, chaleureux. Allez je balance (mais il y a prescription) le Podium 2000, à Baud, c'est dit.
    Et vive la campagne !

    RépondreSupprimer
  22. Détail sans doute ... Pour la beauté de l'Histoire alors ...Que Jeanne soit passée à Tours après Orléans, j'en doute aussi. Les textes du XVe montrent plutôt que les Orléanais attendaient la venue du dauphin Charles dans leur ville pour fêter l'évènement. Mais Charles ne vint pas et c'est à Loches qu'il reçut Le Bâtard d'Orléans (futur Dunois), la Pucelle et d'autres intervenants majeurs de la délivrance d'Orléans. Passons donc ...
    Le second point est relatif à la déclaration de Monsieur Hollande : " Jeanne... qui avait conquis Orléans" . Eh bien non monsieur le (presque) futur Président. N'inversez pas les rôles. On ne conquiert pas quelque chose que l'on défend ! Si conquête d'Orléans il y avait eu, ce sont les Anglais qui en auraient été les auteurs. Par ce contre-sens malheureux, vous lui faites presque marquer un but contre son camp. Dirait-on de Monsieur Sarkozy, s'il venait à l'emporter, qui'il a conquis l'Elysée ? Non, il défend sa position que Monsieur Hollande lui dispute et espère conquérir.
    Enfin, en 2012, il y a des problèmes autrement plus graves ...

    Alain VAUGE, auteur
    http://jeannedarc.monsite-orange.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alain Vauge merci de votre visite et commentaire

      oui en effet, il y a d'autres choses plus graves en 2012, mais votre livre a l'air passionnant

      Supprimer

laissez moi un commentaire, ça fait toujours plaisir

(ne vous fâchez pas par contre, j'ai modéré les commentaires pour les billets ayant plus de 5 jours)