Comme c'est l'été (hé oui on y croit à peine hein ?)

samedi 1 novembre 2014

le frelon asiatique, pour une stratégie efficace

Ahlàlàlà ces asiatiques ! après les coccinelles qui commencent à prendre leurs quartiers d'hiver dans la maison, voici le frelon.


source
Arrivé en France en 2004 par Agen, il a envahi les trois quart du territoire (ci-dessous une carte de 2012) :


à Tours on a une équipe de l'Université qui travaille activement pour lutter contre cette invasion.  Leurs recherches ont permis de trouver un ennemi capable de ralentir l'invasion voire d'éradiquer cette famille de frelons (à lire chez humanosphère). Car le frelon asiatique est loin d'être un pacifiste. Il dévore allègrement ses cousines abeilles, notamment celles élevées en apiculture. Alors forcément, les apiculteurs, qui ont déjà bien d'autres soucis comme les parasites ou les pesticides, ont demandé aux pouvoir publics d'intervenir.

En Indre et Loire, ils ont été entendus, et le Conseil Général subventionne les particuliers qui font détruire les nids présents sur leur terrain. Car, il faut dorénavant faire intervenir des sociétés privées pour ce genre d'intervention. Fini le temps où les pompiers venaient gratuitement. Si le nid ne "menace" pas l'espace public, c'est le propriétaire du terrain qui doit gérer sa destruction, à raison d'une centaine d'euros de sa poche. J'ai mis "menace" entre guillemets car le frelon asiatique est loin d'être aussi terrible que la rumeur le prétend. Il serait même plutôt moins agressifs que certains de ses cousins. Pour preuve, j'ai découvert en septembre, alerté par des voisins en panique, qu'une colonie avait jeté son dévolu sur un cèdre bleu de mon jardin. Or ce nid vu sa grosseur devait s'être installé au printemps :


Hé bien de tout l'été nous n'avons pas été embêté une seule fois par ces gros frelons jaunes, qui passaient tranquillement. Mais une "psychose" s'est installée dans le quartier, comme souvent semble t'il. Les voisins nous interpellaient régulièrement pour savoir si on avait pu faire quelque chose. Et quand on leur répondait que les sociétés ne répondaient pas ou ne donnaient pas suite ou demandaient des sommes une peu exagérées, on sentait une suspicion s'installer.

On nous a même déposé un papier expliquant les subventions accordées par le Conseil Général. Tout le détail est là : http://www.la-membrolle-sur-choisille.fr/wp-content/uploads/indemnisation_GDS_FREDON37v08.07.14.pdf

 Les aides vont de 50 % limité à 50 € pour un nid bas à 50 % limité à 200 € pour un nid en hauteur. Mais pour obtenir cette aide il faut que le nid soit détruit par une société agrée (normal) mais aussi et surtout que ce nid se situe à moins de 50 mètre d'un lieu recevant du public ou de ruches d'un apiculteur professionnel. Autant dire que de nombreux nids ne remplissent pas ces critères, comme dans mon cas. Le spécialiste qui est intervenu hier chez moi, me disait avoir détruit 300 nids pendant la saison, rien que de frelons asiatiques. Combien en tout ont bien pu être détruits, et surtout au vu du coût et de la difficulté parfois à les dénicher : combien n'ont pas été détruits ?



Fais moins l'malin, hein ?!




Hier j'ai fait détruire "mon" nid, qui m'est un peu tombé dessus par hasard, mais si l'année prochaine ça me retombe sur le nez je devrai encore payer 100 € ? 

Surtout que quand je lève le nez dans ma rue, je vois ça :



Voici ce qu'on m'a prédit, mon spécialiste d'hier soir : au Printemps il y a au moins 8 futures reines qui vont sortir de ce nid, et chercher un emplacement douillet pour établir leur propre nid. Mais on est chez un autre particuliers qui n'a peutêtre pas les moyens ou l'envie de claquer 100 euros ou plus pour détruire ce nid.

Si vraiment les pouvoirs publics (au niveau national) veulent freiner l'invasion, je pense qu'il faudrait :
  • aider mieux les destructions de nids voire les rendre gratuites en remboursant intégralement
  • rendre obligatoires ces destructions

sinon on va continuer bon an mal an à ralentir la progression mais certainement pas à la juguler.



~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

mardi 28 octobre 2014

Etre athée

Monsieur Poireau a commencé une remarquable série de billet sur les religions. Il a commencé par "être juif", et continue par "être musulman". On devrait bientôt avoir droit à "être catholique" (Dorham serait sûrement un bon sujet de billet) "être bouddhiste", ou encore "être protestant". Soyons clair, Monsieur Poireau lance cette série pour "remettre de l'humain dans ces concepts médiatiques de juif, musulman, chrétien, …" selon ses propres termes, après que je lui ai soufflé l'idée d'un billet "être athée".

Car "être athée" dans ce monde de brutes pratiquants de l'une ou l'autre religion monothéistes n'est pas forcément plus facile qu'être pratiquant. Courrier International en a d'ailleurs fait un excellent dossier dernièrement, que Ronald m'avait conseillé.

Hop on y va :

Pour illustrer l'article, peux-tu me trouver une image sur internet qui représente, symbolise ou fait sens dans ton athéisme ?
je n'en ai pas, ou plutôt beaucoup trop, mais entre des images bouffant du curé ou de l'imam, ou une image moqueuse sur le thème "excuse les ils ont besoin d'un ami imaginaire", je ne m'y retrouve pas. Mon athéisme est juste un fait. Je n'arrive pas à croire à une divinité quelconque, unique omnipotente.

 
 

Peux-tu m’expliquer pourquoi tu es devenu athée ? 
On ne devient pas athée, je pense qu'on l'est la naissance, la religion quelle qu'elle soit est issue d'un environnement familial ou sociologique qui te conduit à penser qu'une force supérieure existe. 

Quel a été le parcours personnel qui a fait de toi, aujourd'hui, un athée ?

première phase : la crise mystique vers 10 - 12 ans, comme beaucoup de monde je pense. Mes parents étant eux-mêmes athées, me laissant le choix plus tard de me "convertir". Deuxième phase : enseignement au collège sur les différentes religions monothéistes, incrédulité sur le thème "ils croient en un même dieu finalement non ? pourquoi autant de guerres ?". Adolescence : crise de "bouffage de curés" au vu de certains épisodes historiques (guerres de religion, controverse de Valladolid, ..)

 


Est-ce que tu es pratiquant ? 

Oui, chaque jour !

As-tu déjà pensé pouvoir être athée sans être dans la pratique ? 

L'atheisme peut etre un sport de combat pour paraphraser le blog d'Antoine. Se battre pour la laïcité, sans fair2 de distinction entre les religions (le port de la burqa me navre autant que les processions), 
Concrètement, en quoi consiste ta pratique non religieuse ? Par exemple sur une journée ou sur une semaine, quels sont précisément tes actes religieux ?
Je n'ai bien entendu aucun acte religieux au quotidien, mais cela ne m'empeche nullement de mediter sur le monde qui m'entoure et reflechir à des solutions sans divinité 
Est ce qu’être pratiquant dans ta religion t’a déjà posé des problèmes dans ton quotidien ? Par exemple : dans les relations amoureuses, au travail, des phénomènes de rejet en société, …
Je suis respectueux des us et coutumes de chacun mais faut pas pousser, je ne refuserais pas de me farcir une messe pour des amis croyants sauf s' il s' avere que le curé tient des propos injurieux (il m'est arrivé e sortir boire un coup lors d'un mariage quand le curé qui semblait avoir bien goûté le vin de messe commença à louer la chance de la demoiselle de se marier en France et non en Arabie car alors elle aurait ete l'une parmi d'autres innombrables epouses)


Est ce que tu trouves qu’être athée est une bonne chose ?

Oui, je ne vois pas trop comment je pourrais etre croyant
Est ce que c’est une pratique que tu recommandes autour de toi ? 
Oui, ne serait-cenque pour cessent ces' conflits au nom d'un dieu 

Si oui, pourquoi ? Dans l'absolu, qu’est-ce que cela pourrait m’apporter de devenir pratiquant dans ta religion ? 

On ira boire l'apero pendant la messe ou toute autre forme de culte

Quelles sont les contraintes de ta religion ? Par exemple au niveau alimentaire ou dans la vie quotidienne, que t’impose ta religion ?

Sans objet
Que sais-tu des autres religions ? Est ce que tu sais ce que c’est être catholique, bouddhiste, juif, ou protestant ?
Je t'ai dit que j'avais vu ça au collège, et continuer à lire ensuite
Si oui, est-ce que tu as des amis dans ces autres religions ? 
J'ai des amis juif, catholique et protestant et musulmans.
Si oui, est-ce qu’il arrive que vous discutiez ensemble de vos croyances respectives ?

rarement

~~~~~~~~ Bookmark and Share

Réforme territoriale, vers une région centre val de loire ?

mais sans Loire Atlantique... c'est à lire sur 37°.


Carte de la région Centre

en gros des députés proposent un redécoupage des régions, après le pschiiiitttt de juillet dernier qui avait laissé le Centre tout seul et les Pays de Loire et la Bretagne sans modification, qui serait le suivant :
la Loire Atlantique avec la Bretagne, les autres départements des Pays de Loire avec ceux de la Région Centre actuelle, en utilisant l’argument "Val de Loire" comme ciment entre ces territoires.

Deux petites remarques :
  • créer une région "Val de Loire" sans l'estuaire du dit fleuve, c'est curieux, mais la source non plus n'en ferait pas partie, alors pourquoi pas. Par ailleurs, la notion d'attachement au patrimoine ligérien doit être légèrement moindre chez les gens de Mayenne ou de Vendée. Déjà que les Chartrains ou les Castelroussins  doivent pas en avoir grand chose à secouer...



Valeur ajoutée brute et PIB pour les 5 départements

Valeur ajoutée brute totale
(en millions d'euros)
PIB
(en millions d'euros)
PIB par habitant (en euros) PIB par emploi (en euros) Rang du département en France
hors
Île-de-France
Source : Insee - comptes nationaux
Loire-Atlantique 30 030 33 499 27 591 65 854 15 ème
Maine-et-Loire 15 572 17 370 22 946 56 662 49 ème
Mayenne 6 334 7 065 23 654 56 957 39 ème
Sarthe 12 015 13 402 24 214 61 381 31 ème
Vendée 12 488 13 930 23 607 57 788 40 ème
Moyenne métropolitaine

27 811 69 185

On comprend vite que sans Loire Atlantique comme moteur, les autres départements sont moins "intéressants" économiquement, bien sûr là je me place dans un rôle de joueur de monopoly territorial, et ce n'est pas bien, il ne faut pas résumer l'attractivité de territoires à leur poids économique...

Sur le Grand n'internet on peut trouver un tableau des PIB par département en 2011, j'en ai extrait les PIB de la future région "Val de Loire" proposée par les députés interrogés dans le Plus de l'Obs :


Rang (2011) Rang (2005)1 Rang (2000) Département Année 2005 Année 2000 Progression PIB Progression rang
9 9 Loiret 28 681 24 764 3 917 0
29 30 Indre-et-Loire 24 531 21 185 3 346 1
30 29 Sarthe 24 283 21 264 3 019 -1
38 28 Mayenne 23 713 21 297 2 416 -10
42 52 Vendée 23 500 19 781 3 719 10
51 54 Maine-et-Loire 22 743 19 648 3 095 3
55 48 Loir-et-Cher 22 575 19 974 2 601 -7
59 58 Cher 22 272 19 420 2 852 -1
65 37 Eure-et-Loir 21 769 20 384 1 385 -28
78 77 Indre 20 667 18 056 2 611 -1


France métropolitaine 27 723





France 27 397




Peut-être qu'en additionnant plein de petits PIB on en a un plus gros après...

Ou alors les députés de la Région Centre veulent faire plaisir à leurs homologues bretons...

~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

samedi 25 octobre 2014

un rapide retour sur l'histoire familiale, des documents


~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

Il y a quelques années de ça j'avais essayé de raconter un épisode tragique de mon histoire familiale, survenu en 1917. à cette époque, l'Allemagne avait déclenché la guerre maritime totale, avec pour ambition d'empêcher les Américains de venir soutenir la France et la Grande Bretagne.

Tout était parti d'un télégramme, codé, dans lequel les Allemands expliquaient leur plan aux Mexicains, qu'ils invitaient par ailleurs à attaquer les USA. Les bateaux de pêche commençant à être armés pour se protéger des sous-marins, le UB-36 qui patrouillait, avec d'autres sûrement, dans la zone "Manche" changea de commandant, et les chaloupes d'Audierne en furent informées. Les équipages commencèrent par rester près des côtes mais le poisson se faisait de plus en plus rare, et le patron de mon arrière grand-père et ceux de deux autres chaloupes décidèrent de repartir quand même plus au large, vers Sein. Mais ce qui devait arriver arriva, et le UB-36, commandé par Von Keyserlingt, patrouille dans le secteur et coule deux chaloupes.

J'en reparle aujourd'hui car on m'a fourni deux éléments importants liés à cette histoire :
  • le carnet de bord du UB-36 qui relate cet épisode, de façon extrêmement laconique :



les gens  qui me l'ont gentiment fait parvenir sont ceux qui tiennent un site très complet sur les UBoot, dans lequel est relaté cette histoire. Ils m'ont même traduit les lignes du haut, les seules mentionnant le torpillage :
"19h15 Deux navires de pêche coulés au canon entre Ile de Sein et Penmarc'h. Patrouille.."

  • le deuxième document je l'ai trouvé un peu par hasard, au Printemps dernier, l'association "Aux Marins" a commémoré la mémoire des marins-pêcheurs disparus en mer au cours de la première guerre mondiale. l'affiche de cet manifestation était une vue d'artiste d l'attaque par l'UB-36 de chaloupes sardinières le 1er avril 1917, initialement parue dans le supplément illustré du Petit Journal en date du 6 mai 1917 :

L'article accompagnant cette gravure évoque une fusillade ayant suivi le torpillage.

Je remercie Gallica en tout cas d'avoir scanné autant de documents. Le supplément illustré est lisible dans son intégralité là: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k7172608/f8.image.langFR 

La fiche de la "Providence  de Dieu" sur le site de l'association "Aux Marins" : http://www.auxmarins.net/sites/default/files/Centenaire/Bapech/PD.pdf

Maintenant je sais que la mort de mon arrière grand père et de ses compagnons a été relatée dans la presse nationale, ça n'a pas dû nourrir la soixantaine d'orphelins qu'ils laissaient derrière eux, mais au moins ils ne sont pas morts en silence.


jeudi 16 octobre 2014

Le traitement de l'information locale : l'exemple de la venue de Nicolas Sarkozy à Saint Cyr sur Loire

Lors de l'excellent des ô et débats de samedi dernier (que tu peux réécouter et réréréécouter ) Patrick Coltel demandait aux invités présents pourquoi des pureplayers trouvaient leur place en Touraine, la venue hier soir à Saint Cyr de l'ancien Président de la République en campagne pour les primaires UMP est assez symptomatique du besoin d'une information différente.

(Oui Miguel : Nicolas Sarkozy est venu chez nous, mais sans Carla apparemment)

L'organe de presse locale a fait de cette visite au moins trois articles (avec une vidéo) pour ne pas en dire grand chose finalement. On y apprend qu'ils étaient 2 000, que Roger Mahoudeau était là, et que Philippe Briand a introduit le meeting.

De l'autre côté vous avez un article d'Arnaud Roy sur 37 degrés qui en dit quand même un peu plus : les forces en présence sont largement citées (tout le monde est là, Guillaume Peltier est "adoubé" sur des terres dont l'UMP locale l'avait chassé, en terme de rassemblement je pense que ça a dû faire grincer quelques dents). L'information sur l'envie de l'ex président de faire des référendums est là encore analysée (alors que la Nouvelle République n'en parle pas et que c'est un des éléments de cette soirée qui ressortent dans les titres nationaux), et surtout on voit à quel point les médias étaient finalement assez peu désirés ou tout du moins à encadrer de près :

"« Vous ne passez pas !!! ». Les mots du Groupe de Protection de l’UMP, le « GP », annonce la couleur de la soirée. Les journalistes ne pourront pas faire ce qu’ils veulent. Malgré la présence de plus de 100 journalistes, la plupart ne peuvent pas accéder au devant de la scène. Seules les caméras de France 2 et BFM sont autorisées à entrer dans le périmètre interdit. Pourtant, à l’arrivée de « NS », le cordon de sécurité ne peut contenir la ruée des journalistes. Il y a bousculade. Les flashs crépitent, les voyants rouges des caméras clignotent et les perches pour prendre le son forment une structure métallique improvisée au-dessus de la tête de celui qui fut Président entre 2007 et 2012."

Est-ce que les journalistes de la NR n'ont pas eu le même ressenti parce qu'ils étaient invités dans la loge ?  En tout cas j'ai appris beaucoup plus de choses en un article de 37 degrés et un twit qu'en parcourant la NR ce matin...

photo de @Jules999fr

Jules de la Rotative me fait remarquer à juste titre  que ni l'un ni l'autre de ces articles ne parlent des casseroles de l'ex Président et du rôle de trésorier de campagne 2012 tenu par Philippe Briand, c'est vrai. Mais 37Degré, par le trait de plume d'un de ses contributeurs émérites en a parlé : et Matfanus a répondu que ce n'était pas l'angle choisi pour l'article de 37Degré.

Quand on vous dit que c'est participatif ces médias en ligne.

Et lorsque j'ai appuyé sur publier je suis tombé sur ce bel article d'El Camino qui a eu le droit aussi au Sarkoshow par chez luihttp://www.gogocamino.com/2014/10/sarkoshow-des-annees-80.html
~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share