mercredi 24 octobre 2012

Officiel : Tours sera ville étape du Tour de France 2013 (100ème édition)





Tours sera donc ville étape le 11 juillet au soir (arrivée de l'étape Fougères-Tours et départ le 12 juillet pour Tours--Saint Amand Moron).

Tours a été ville étape à plusieurs reprises (source):
1955
étape 21 Châtellerault Tours
66
km
Jean
Brankart Bel
Louison
Bobet Fra
étape 22 Tours Paris
229
km
Miguel
Poblet Esp
Louison
Bobet Fra
1957
étape 21 Libourne Tours
317
km
André
Darrigade Fra
Jacques
Anquetil Fra
étape 22 Tours Paris
227
km
André
Darrigade Fra
Jacques
Anquetil Fra
1961
étape 20 Périgueux Tours
309,5
km
André
Darrigade Fra
Jacques
Anquetil Fra
étape 21 Tours Paris
252,5
km
Robert
Cazala Fra
Jacques
Anquetil Fra
1970
étape 21 Ruffec Tours
191,5
km
Marino
Basso Ita
Eddy
Merckx Bel
étape
22 Tours Versailles
238,5
km
J-Pierre Danguillaume
Fra
Eddy
Merckx Bel
1992
étape 18 Montluçon Tours
212
km
Thierry
Marie Fra
Miguel
Indurain Esp
étape
19 Tours Blois
64
km clm
Miguel
Indurain Esp
Miguel
Indurain Esp
2000
étape 6 Vitré Tours
198,5
km
Léo
Van Bon Hol
Alberto
Elli Ita
étape 7 Tours Limoges
205,5
km
Christ. Agnolutto
Fra
Alberto
Elli Ita
2005
étape 3 La Châtaigneraie Tours
212,5
km
Tom
Boonen Bel
David
Zabriskie Eu
étape
4 Tours Blois
67,5
km clme
Lance
Armstrong Eu

 En 1955, les coureurs avaient monté la tranchée :


Le maillot jaune cette année là était Louison Bobet ! Forever !!! c'était aut' chose que les champions d'maint'nant !



En 1961, ils avaient emprunté la Rue Nationale puis bifurquer à droite pour se diriger vers Amboise via les Bords de Loire selon cette vidéo. Étaient ils passé par Saint-Pierre des Corps, ou par Vouvray ? Mystère... Vouvray d'ailleurs eut l'honneur d'être ville étape en 1974 !

Même départ en 2005 (Passage Place Jean Jaurès, remontée de la Rue Nationale et bifurcation à droite en haut) :


Les travaux de tramway seront terminés en juillet 2013, l'avenue de Grammont devrait donc pouvoir être utilisée. Ce que semble dire La Nouvelle République.

Je ne sais pas si ce tour sera magique, mais au moins, cette fois on loupera pas la caravane publicitaire avec les filles !


Petit complément, le coût :
le Courrier des Maires revient sur le coût que représente le fait d'être ville-étape.  
Coût pour une ville de départ d'étape en ligne, de prologue ou de montagne et pour une ville d'arrivée : Le ticket d'entrée est un "package" que supportent la ville de départ et la ville d'arrivée à chaque étape. Il est d'environ 150.000 euros hors taxes. La ville d'arrivée de l'étape supporte 60%, soit 90.000, et la ville de départ 40% (60.000 euros). sans compter les à-côtés (organisation, évènements liés, etc...) 
Mais le Courrier des Maires se veut rassurant sur le retour sur investissement, notamment en terme d'image et d'attrait touristique.

~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

14 commentaires:

  1. Excellent billet comme dirait @Jegoun:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ayé j'ai mis à jour :) il y a des textes et des photos :)

      Supprimer
    2. j'avais appuyé sur "publier" alors que je n'avais mis que le titre :)

      Supprimer
  2. Et tout cela à l'eau claire ! c'était le bon temps ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A l'eau claire ca m'etonnerait ! Au pinard oui ! :)

      Supprimer
  3. Même pas mal !

    Nous à Orléans il passe aussi... mais en avion ! C'est plus chic mon garçon :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr qu'il vaut mieux prendre de la hauteur pour admirer Orleans :)

      Supprimer
  4. Tu fais du vélo avec Michel Drucker ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne fais que tres rarement du velo, par contre je suis un grand fan de la caravane publicitaire :)

      Supprimer
  5. C'est cool, Tours va devenir ville du dopage 2013, ça changera des cépages à la con.

    RépondreSupprimer
  6. Ils sont fiers les tourangeaux. Nous en Bretagne, on doit avoir la plus petite ville-départ de France (3429 habitants à St Gildas des Bois, dont le maire s'est bien arrangé avec le département, c'est tout bénéf pour tout le monde, l'opération). De plus petit, il n'y a que Chorges, 2.400 et des poussières, mais c'est dans les Alpes.

    Alors c'est vrai qu'Orléans n'a aucune excuse !

    RépondreSupprimer

laissez moi un commentaire, ça fait toujours plaisir

(ne vous fâchez pas par contre, j'ai modéré les commentaires pour les billets ayant plus de 5 jours)