vendredi 29 juin 2012

Démission de Marisol Touraine de la Présidence du Conseil Général d’Indre et Loire et non-cumul des mandats

Marisol Touraine, élue brillamment aux Législatives, et Ministre du gouvernement Ayrault, a logiquement démissionné ce matin de son poste de Présidente du Conseil Général. Logiquement car l’interdiction faite aux parlementaires de cumuler leur mandat avec un exécutif local est une des propositions du conseil national pour la rénovation, voté en juin 2010 par les militants PS, comme le rappelait hier  Ronald sur Politeeks. Mme Touraine tient donc la promesse faite par les élus PS, ce qui fera plaisir à Eloooody et Nicolas. Deux bémols tout de même :
  • ·   Mme Touraine reste Conseillère Générale, est-ce considéré par les militants PS comme un mandat exécutif local ? Et si oui, Marisol Touraine n’aurait-elle pas dû laisser la place à sa ou son suppléant ?
  • ·    Le remplacement de Marisol Touraine déclenche déjà les passions au sein de la fédération d’Indre et Loire. Pas moins de trois prétendants seront départagés par les militants PS du département et les Conseillers Généraux en dernier ressort. Oui Olympe, trois prétendants, pas de femme en lice pour cette présidence.


Marisol Touraine, lors de son discours. A ses côtés Frédéric Thomas


Marisol Touraine et Philippe Le Breton
Les prétendants à la succession de Marisol Touraine sont Frédéric Thomas actuel Vice-Président aux Finances (et adjoint aux Finances de Tours), Philippe Le Breton Maire de Joué Lès Tours et ancien vice-président du Conseil Général démissionnaire du temps de la précédente Présidente Claude Roiron puis à nouveau Vice Président pour Marisol Touraine, et Dominique Lachaud conseiller général de Neuillé Pont Pierre, proche de Claude Roiron justement. Si tu n’es pas tourangeau, ou que les bisbilles internes au PS 37 te passent par-dessus la tête, va donc lire les éditours de Matfanus et notamment le 1.

Toutes ces histoires m’ont amené à me demander où on en était du non-cumul des mandats en Indre et Loire.

Les députés :

1re circonscription M. Jean-Patrick Gille PS conseiller municipal à Tours
2e circonscription Mme Claude Greff UMP aucun autre mandat
3e circonscription Mme Marisol Touraine PS conseillère générale
 4e circonscription M. Laurent Baumel PS Maire de Ballan Miré
 5e circonscription M. Philippe Briand UMP Maire de Saint Cyr sur Loire

Je n’attends pas grand-chose de Philippe Briand, qui étant UMP, ne se sentira pas concerné par ce non-cumul voté par les militants socialistes, mais j’attends de savoir ce que fera Laurent Baumel, lui qui en 2001 co-signait un appel pour faire place aux jeunes en luttant contre le cumul des mandats. Il s’indignait même dans Libération que « Les cumulards ont bloqué l'entrée des femmes en politique, c'est à eux d'en payer le prix.»

Au niveau des sénateurs, tous de gauche
BEAUFILS Marie-France PC Maire de Saint-Pierre-des-Corps
FILLEUL Jean-Jacques PS Maire de Montlouis sur Loire
GERMAIN Jean PS Maire de Tours, qui a d’ailleurs d’ores et déjà annoncé sa candidature en 2014

Finalement mis à part Jean-Patrick Gille qui dès 2007 avait démissionné de son poste de 1er adjoint justement pour se centrer sur son rôle de député, et Marisol Touraine qui vient donc de démissionner de son poste de Présidente du Conseil Général, pas grand-chose de nouveau sur le non cumul par chez nous.

~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

13 commentaires:

  1. Et Gilbert Tourangeaux, il s'accroche (au bureau) de son poste, lui ?

    Ps : Nous aussi on a notre Tourennes, mais c'est jean-louis, pres. du conseil général
    D'où la blague commune, "Jean-Louis Tourennes court" (Le "Tout Rennes court" étant un des évènements notables de la ville qui connait désormais une foule de déclinaison ("Tout Rennes Nage", "Tout Rennes sur patin à Roulettes", "Tout Rennes se pogne" etc etc...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mike je pense que le "problème" est général

      Supprimer
  2. Gautreau, niveau cumul de mandats il n'est pas mal non plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rhooo Nicolas Gautreau est juste adjoint à la Mairie et Conseiller Général, ce cumul de mandats locaux n'est pas encore mis en cause et c'est quand même moins gros qu'un éxécutif et un mandat parlementaire

      Supprimer
    2. C'est pas vraiment des mandats, mais c'est un métier quand même : il est aussi vice-président du Conseil d'administration du SDIS 37, chef d'entreprise, prof d'histoire...

      Supprimer
  3. "Mme Touraine reste Conseillère Générale, est-ce considéré par les militants PS comme un mandat exécutif local ? "

    Non. Tant qu'elle n'a pas une délégation ou une vice présidence. Voir mon billet : les Maires peuvent redevenir simples conseillers municipaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah bon tant mieux alors, c'est donc la voie choisie par Jean Patrick Gille dès 2007

      Supprimer
  4. et je crois que les conseillers généraux n'ont pas de suppléant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si si les conseillers généraux ont des suppléants, celui de Marisol Touraine est Jean-Marie BEFFARA, ah zut il est aussi son suppléant pour les Législatives et siègera donc à l'Assemblée Nationale :)

      Supprimer
  5. Jean-Louis Destans, député, président du Conseil général de l'Eure, président de la communauté de communes de Pont-Audemer ferait bien de s'appliquer à lui-même les règles du non-cumul défendues par Martine Aubry et le Parti Socialiste !

    Bravo à Marisol Touraine, exemplaire !!!

    RépondreSupprimer
  6. Oui bravo à elle, et que les autres en prennent de la graine

    RépondreSupprimer
  7. Reste le camping Mar i sol à Torreilles. On peut y cumuler le séjour avec quelques apéritifs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui dis donc superbe trouvaille ! on s'y retrouve cet été ? :)

      Supprimer

laissez moi un commentaire, ça fait toujours plaisir

(ne vous fâchez pas par contre, j'ai modéré les commentaires pour les billets ayant plus de 5 jours)