mercredi 30 mars 2011

Le vote blanc

Des pas perdus m'a tagué, tout comme Nicolas (qui a lui même tagué Iboux), pour me demander mon avis sur le vote blanc. Question lancée par GdeC.

Le vote blanc comment ça marche ?

source


L'article 66 du Code électoral est très clair sur les conditions de nullité d'un vote. C'est l'article 66 qui définit ce qu'est un vote nul :

Les bulletins blancs, ceux ne contenant pas une désignation suffisante ou dans lesquels les votants se sont fait connaître, les bulletins trouvés dans l’urne sans enveloppe ou dans des enveloppes non réglementaires, les bulletins écrits sur papier de couleur, les bulletins ou enveloppes portant des mentions injurieuses pour les candidats ou pour des tiers n’entrent pas en compte dans le résultat du dépouillement. Mais ils sont annexés au procès-verbal ainsi que les enveloppes non réglementaires et contresignés par les membres du bureau.

Chacun de ces bulletins annexés doit porter mention des causes de l’annexion. Si l’annexion n’a pas été faite, cette circonstance n’entraîne l’annulation des opérations qu’autant qu’il est établi qu’elle a eu pour but et pour conséquence de porter atteinte à la sincérité du scrutin.

Les machines à voter doivent comporter la possibilité d'un « vote blanc » (art. 57.1 du même code).

Pourquoi voter blanc ?

source
Le vote blanc n'étant pas comptabilisé en vote exprimé, on peut se demander à quoi il sert. Margaux l'exprime très bien à mon sens. Devant le cirque actuel que peut représenter la politique aux yeux de nombre de nos concitoyens, une reconnaissance du vote blanc pourrait avoir un impact positif mis en avant par Corto ou Zgur : faire reculer l'abstention (qui n'est plus l'apanage d'électeurs inintéressés au possible mais est aussi partagée par des gens ayant un fort attrait pour la politique comme Marc, Koz ou M'sieur Goux qui finalement n'a pas voté blanc), pratiquée par celles et ceux qui ne se sentent plus représentés, par personne. Et pourquoi pas faire reculer le Front National, qui est plus un vote contestataire qu'un vote d'adhésion, selon moi. Si le vote blanc était comptabilisé comme en Suède ou au Pérou (bon d'accord dans ce cas c'est parce que le vote est obligatoire), et qu'aux élections avec un tiers de vote blanc on recommençait tout, je pense qu'une bonne partie des votes « contestataires » par le biais du FN se retrouverait dans les nuls ou blanc.

Et si ce vote était reconnu on aurait peut-être une remise en question plus poussée de la part des appareils politiques. Si ce vote était reconnu, avec une obligation de trouver de nouveaux candidats en cas de vote blanc massif, peut-être assisterions nous aussi à une déprofessionnalisation progressive de la vie politique. Car c'est peut-être aussi cette « volonté d'avoir une place », qui frappe aussi bien la gauche que la droite, qui a peu à peu conduit une partie de l'électorat à bouder les urnes.


source


vote blanc



En conclusion, je serai pour que les votes blancs ou nuls soient comptabilisés comme des votes à part entière. Je ne considère pas que l'abstention puisse être considérée comme remplissant le même rôle. Car très honnêtement comment connaître la part d'abstentionniste ne s'étant pas déplacé sciemment ? Des sondages ? Mouarf :)

source
Hop je taggue Elmone, Homer et Manu

Note à Bibi : attention ce billet pique les yeux : parmi les gens cités d'horribles gauchisses côtoient de non moins z'affreux réactionnaires ! Ce qui tend à prouver que le malaise de notre démocratie est grand, un retour de bâton qui était pressenti dès le lendemain de l'élection de mai 2007.
~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

16 commentaires:

  1. "avec une obligation de trouver de nouveaux candidats en cas de vote blanc massif".

    C'est bien parce que c'est impossible. Ou alors la Belgique est un exemple à montrer : pas de gouvernement faute de trouver une majorité...

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Tout à fait d'accord avec toi, et je pense qu'un jour ça viendra.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis d'accord comme tu l'a si bien dit :) Ma question est pourquoi ça n'a pas été discuté au Sénat en 2003 (alors que l'Assemblée avait voté un texte tendant vers la reconnaissance du vote blanc: http://www.assemblee-nationale.fr/12/dossiers/vote_blanc.asp) ?

    RépondreSupprimer
  5. oui, c'est drôle car ce sujet a été largement traité par un prix Nobel... et repris en son temps par Ségolène Royal (j'ai déjà écrit quelques billets sur la question). Mais je n'en dirai rien, car, je n'ai pas été taguée ;))

    RépondreSupprimer
  6. ça c'est du billet sérieux !

    RépondreSupprimer
  7. Nicolas laisse moi utoper s'il te plaît ! :)

    Mike oui et essayons déjà au local à ce moment là

    Margaux cette question est régulièrement soulevée par des parlementaires après des elections calamiteuses en terme de participation, ce soir c'est Fabius qui se lance comme nous le relate Nicolas

    Lucia ah oui le prix nobel je voulais en parler... tiens toi pour taguer

    Iboux on essaye on essaye :)

    RépondreSupprimer
  8. je serais favorable à ce que l'abstention soit comptabilisée comme un vote, parce que finalement voter blanc ou autre, participe du même cirque qui a l'apparence de la démocratie...

    RépondreSupprimer
  9. Je serais très curieuse de savoir si le taux d'abstention serait le même s'il existait un bulletin "Sans opinion".
    On peut même rêver plus loin : le score du FN serait-il toujours aussi affreusement élevé ?

    RépondreSupprimer
  10. des pas perdus je ne vois pas comment on pourrait dissocier l'abstention volontaire de l'involontaire

    nekkonezumi oui je pense qu'un bulletin blanc aurait un impact sur le vote fn

    RépondreSupprimer
  11. Sujet plus qu'important qui me donne envie de faire un billet pour compléter ma vision des choses.
    Merci Gaël et les autres blogueurs pour ce débat.

    RépondreSupprimer
  12. ah on attend votre billet alors !

    RépondreSupprimer
  13. Merci de faire connaître le site http://www.vote-blanc.org

    RépondreSupprimer
  14. J'ai noté ce sujet pour un possible prochain billet. Je pense que tu as développé à peu près mes arguments. J'y ajoute que le vote blanc c'est la possibilité laissée à l'électeur de rigoler un bon coup en découvrant la tête des ahuris candidats quand ils vont s'apercevoir qu'une majorité des électeurs les rejettent ! :-))

    RépondreSupprimer
  15. anonyme je m'y emploie...

    Monsieur Poireau ah ben j'ai hâte de te lire alors ! et ta conclusion montre bien qu'on est pas prêt de le voir accepté ce vote blanc...

    RépondreSupprimer
  16. Je travaille depuis quelque temps au récolement d'informations sur ce thème, les sources sont TRÈS nombreuses et variées et s'adressent tant aux "citoyens" qu'aux politiques s'étant exprimés sur le sujet...
    ps : ce dossier que je souhaite le plus exhaustif possible nécessite beaucoup de recoupements et vérifications, d'où la difficulté à en faire une synthèse réellement pertinente...
    Un Bref aperçu des dernières évolutions :

    Paru sur Rue89 : http://www.rue89.com/cabinet-de-lecture/2011/03/22/lex-guignol-bruno-gaccio-pour-la-prise-en-compte-du-vote-blanc-195325 (Bruno Gaccio s'exprime)

    Guy Carcassonne, professeur de droit constitutionnel a écrit un amendement récent (http://www.assemblee-nationale.fr/13/pdf/amendements_commissions/cloi/3199-01.pdf), un député pour le proposer : Mr le député Socialiste Jean-Jacques Urvoas.

    Le 19/03, Jean rené Lecerf (Vice-Président de la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d'administration générale, Membre de la commission des affaires européennes, Membre du groupe Union pour un Mouvement Populaire : http://www.senat.fr/senateur/lecerf_jean_rene01042p.html) s'exprime sur le sujet dans le 19/20 édition régionale Nord-Pas-de-Calais (http://itunes.apple.com/podcast/france-3-19-20-nord-pas-calais/id285420494 Avant sa réélection lors des cantonales..)

    Gaccio commente ce "parcours du combattant" : http://fr-fr.facebook.com/topic.php?uid=188865574478980&topic=327
    Le 22/03 il s'exprime sur france culture (http://www.franceculture.com/emission-a-plus-d-un-titre-litterature-bruno-gaccio-essais-gilles-clement-2011-03-22.html): cet amendement ne sera même pas proposé ! (sic)

    L'alternative constitutionnelle, la seule aujourd'hui possible a été initiée par la constitution d'un "Parti Blanc" (je ne mets volontairement pas le lien vers ce site, je le trouve sujet à caution en l'état, et pour tout dire suspect) en vu de leur comptabilisation. Cette initiation de toutes les façons est un échec : http://www.facebook.com/notes/agir-pour-aire-compter-les-votes-blancs/le-vote-blanc-ne-progresse-pas/171111546273468

    Voilà, travaillant un peu seul dans ces recherches fastidieuses, toute aide serait la bienvenue.

    *** Autre chose importante ***
    Je ne maîtrise pas les "arcanes" de la blogosphère si quel qu'un peut m'y initier... (ça peut paraître idiot, mais c'est comme cela, sans doute mon coté "old school")

    Stéphane L.

    Amusez-vous à calculer: on s'accorde sur le chiffre de 55% d'abstention, 63% si TOUT les bulletins "exprimés" (en ajoutant donc les blancs et les nuls) étaient comptabilisés. Le cas échéant on arriverait à un taux de 17,8%... (nc)

    Nb: Tout les liens ne sont p-e plus valides.

    RépondreSupprimer

laissez moi un commentaire, ça fait toujours plaisir

(ne vous fâchez pas par contre, j'ai modéré les commentaires pour les billets ayant plus de 5 jours)