lundi 11 octobre 2010

Patrimoine pittoresque tourangeau : Fritz l'éléphant

J'aime bien Tours, en s'y promenant on tombe parfois sur des endroits qui ont été marqués par l'histoire (la grande avec un H ou la petite, qui m'intéresse autant finalement). Il y a quelques temps je vous avais raconté l'histoire du passage du coeur navré, qu'empruntaient les condamnés à mort pour se rendre sur la place du Pilori.

Aujourd'hui, c'est un « personnage » dont je souhaiterais vous conter l'histoire. Il s'agit de Fritz l'éléphant. Son histoire a marqué les tourangeaux, faisant de cet éléphant une mascotte de nombre d'entre eux.

From fritz elephant

Les 10 et 11 juin 1902, dans le cadre de sa tournée sur le vieux continent, le Cirque Barnum et Bailey se trouvait à Tours. Il faut bien s'imaginer ce qu'était le déplacement d'un tel cirque, qui était composé de trois pistes, en simultané sous un même chapiteau : « 4 trains, plus de 65 wagons, 3 troupeaux d'éléphants, 2 troupeaux de chameaux, 400 chevaux, 2000 hommes ou animaux » (source)

Un immense cirque : voir l'image d'une représentation à Saumur


Fritz était une vraie star. Il pesait 7 tonnes et mesurait 2,90 mètres au garrot.


Fritz en Ecosse :

Fritz à Hambourg :

Le spectacle laissa de nombreux souvenirs à Tours, voici une carte postale éditée à cette occasion :


Le 11 juin 1902, le cirque devait retourner au train, pour continuer sa tournée. Le cortège devait emprunter la rue Léon Boyer, puis le Boulevard Béranger pour regagner la Gare. Pour se donner une idée de ce que pouvait donner un tel cortège, voici la photo d'un troupeau d'éléphant :


Le trajet traversait une bonne partie du centre ville :


Afficher Trajet de Fritz à Tours, 11 juin 1902 sur une carte plus grande
(vous avez vu un peu @dadavidov et @julienlavergne ?)

En mai, à Bordeaux Fritz avait été responsable du décès d'un employé du cirque en le projetant en l'air. On l'enchaîna donc à deux autres éléphants, ceux de la photo de Hambourg semble t'il. Mais quelque chose rendit fou l'éléphant (si l'on en croit cet extrait de presse, un imbécile lui brula la trompe avec son cigare...), à proximité de la Place Nicolas Frumeaud. Devant le danger que représentait le pachyderme en furie, le directeur de cirque décida de le faire abattre.


Les Tourangeaux ayant été quelque peu traumatisés par cette affaire, et étant sûrement quelque peu embêté par le cadavre, M. Bailey fit don de Fritz l'éléphant à la Ville de Tours.


L'éléphant fut envoyé à Nantes, pour être naturalisé par MM. Sautot & Fils. Son trajet de retour s'effectua à bord du FRAM, navire à vapeur de Loire.


D'ailleurs ce départ de Nantes en bateau d'un éléphant naturalisé ne passa pas inaperçu. Certains y voient l'origine d'autres éléphants devenus célèbres dans cette autre ville ligérienne.

From les machines de l'Île

Aujourd'hui encore, Fritz titille l'imaginaire des Tourangeaux. Allez donc voir les paper-toys de Guillain le Vilain et ayant pour thème Fritz l'éléphant.

Allez une petite question, maintenant, pour gagner un joli badge de Fritz :

Où peut on voir encore aujourd'hui Fritz l'éléphant ?


source des photos de Fritz vivant : blog de William Buckles


~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

23 commentaires:

  1. Ah ! Un billet hommage aux gros !

    Merci !

    RépondreSupprimer
  2. j'essaie de soigner mon lectorat, qui a du poids

    RépondreSupprimer
  3. il a dû abandonné depuis belle lurette :)

    RépondreSupprimer
  4. Tu peux voir Fritz dans le musée des Beaux Arts de Tours (à droite en entrant !)...

    [J'en profite que les tourangeaux font leur bulle !]

    RépondreSupprimer
  5. Bel article de qualité, tu vois que t'es doué dans le local aussi ;-)

    Pour la question trop facile pour les tourangeaux, et puis je réponds plus sinon je me fais engueuler par Julien.

    RépondreSupprimer
  6. @dadavidov : BRAVO ! dans les anciennes écuries pour être plus précis. Hop un badge (ou plus si les hobbits en veulent aussi)

    @Matfanus merci, devant tant de gentillesse : hop deux badges !

    RépondreSupprimer
  7. Vous sponsorisez la taxidermie maintenant !?!

    [Dis donc, félicitations pour la google map !]

    RépondreSupprimer
  8. ouais j'suis pas peu fier de ma carte :)

    (on sponsorise rien, je suis tombé sur de jolis badges... ::) )

    RépondreSupprimer
  9. Lorsque l'on va au musée des Beaux-Arts L'éléphant Fritz est une figure incontournable pour les enfants !

    RépondreSupprimer
  10. @Cath37 bravo ! 4 badges ?

    après va falloir que j'arrête :)

    RépondreSupprimer
  11. Je suis un fidèle lecteur mais je ne suis pas gros pourtant.

    RépondreSupprimer
  12. @el camino rassure toi j'accepte aussi les blogueurs anorexiques ne se nourrissant que de haricots verts, tu restes le bienvenu évidemment :)

    RépondreSupprimer
  13. Hum....

    Je sens une certaine conspiration ici ...

    entre matfanus, dadavidov et gaelito !

    RépondreSupprimer
  14. @Olympe oui hein ? on savait s'amuser à l'époque ! :)

    @Julien une conspiration contre qui ?

    RépondreSupprimer
  15. Non mais tu sais que je pourrais te faire un procès pour avoir lu un billet sur un éléphant qui s'appelle Fritz dans le tunnel aérien du Tram de Tours ?????

    RépondreSupprimer
  16. Balmeyer,

    Qu'est-ce que tu fous ici alors que tu devrais être en train de twitter ce billet :
    http://www.macomete.com/2010/10/comment-multiplier-par-20-le-trafic-de.html

    Les autres,

    Pareil.

    RépondreSupprimer
  17. Lea Archives municipales de Fougères possède un cliché de Fritz paradant dans la ville le 2 juin 1902 (quelques jours avant sa mort).

    La photo a été prise par Paul Le Ker et fait partie du fonds (de 650 plaques de verre) donné par son petit fils à la ville de Fougères.

    RépondreSupprimer

laissez moi un commentaire, ça fait toujours plaisir

(ne vous fâchez pas par contre, j'ai modéré les commentaires pour les billets ayant plus de 5 jours)