lundi 9 juin 2008

Denis Robert condamné !



Denis Robert vient d’être condamné à verser 5 000 € à Clearstream pour diffamation. C’est Lindingre qui nous l’apprend aujourd’hui. Il nous informe par ailleurs que l’avocat de Clearstream dans cette affaire n’est autre que Richard Malka, qui a par ailleurs défendu Charlie Hebdo dans l’ « affaire des caricatures ». Quel drôle de métier que celui d’avocat…

Denis Robert nous informe qu’il fera appel de ce jugement !

Mais qui est Denis Robert ?

C’est un journaliste qui a fait les révélations sur l’affaire Clearstream, vous savez cette histoire à laquelle personne ne comprenait rien !

En fait cette affaire Denis Robert-Clearstream est surtout révélatrice d’une nouvelle forme de censure : la censure par une avalanche de procédures (la page Wikio de Denis Robert parle de 31 procès).

Quoi que tu peux faire ami(e) lect(eu)rice ?

Hé ben fais toi plaisir, achète un joli t-shirt !

Il y a maintenant 2 modèles au choix, celui avec le hamster ayant toujours ma préférence !


Autrement tu peux aussi jouer à mon concours, si ça t'intéresse pas !

je teste un lien vers coZop !

9 commentaires:

  1. A propos du métier d'avocat, il faut lire et relire le bouquin de Badinter, "L'exécution" (et aussi la suite, "L'abolition").
    Il y explique bien ce qui anime l'avocat, sa raison d'être, ce qui le fait avancer, et comment il met la défense de son client, quel que soit le client et ce qu'il ait fait, avant tout le reste.
    Bien sûr, il y a aussi les avocats d'affaire, dont un spéciment siège en ce moment à l'Elysée, mais à mon sens c'est un autre métier...

    RépondreSupprimer
  2. Tu as oublié le lien sur Cozop...

    RépondreSupprimer
  3. @Nicolas
    Quel est l'intérêt du lien systématique sur Cozop?

    RépondreSupprimer
  4. C'est un secret (mais ça attire des Cozopers... ce qui donne des points).

    RépondreSupprimer
  5. @ant. je suis d'accord que le métier d'avocat doit être passionnant et amener à des conflits intérieurs mais cet avocat-là est aussi le scénariste de la face kärchée de Sarkozy... Son choix de client est donc bizarre pour moi

    @nicolas j'ai corrigé, on verra bien... mais mes liens coZop sont longs à se mettre en place

    @ant. à être King of Ze world (et au-delà) :)

    RépondreSupprimer
  6. Gaël,

    Ca dépend des jours. Ce matin, j'ai attendu plus d'une heure.

    RépondreSupprimer
  7. @Gaël
    Je sais qui est Malka, et je sais qu'il est très apprécié par l'équipe de Charlie.
    Mais Clearstream a certainement de bonnes raisons de s'adresser à lui. Ce n'est pas la première fois qu'un avocat ne 'colle' pas à l'image de son client.

    RépondreSupprimer
  8. @Ant. ben oui mais moi ça me paraît bizarre, je m'en excuse hein ? mais un aviocat (dans mon idée) n'est pas un fonctionnaire, il peut donc refuser des affaires ?! bon j'irai lire les livres de Badinter (si j'ai le temps) ou au moins des extraits

    RépondreSupprimer
  9. @Gaël
    T'excuse pas :-) Y a pas de raison.

    Maintenant, refuser des affaires, c'est autre chose. Je ne connais pas la situation du bavard en question, je ne sais pas dans quelle mesure il peut se permettre de refuser des clients (point de vue thune, je veux dire).

    Perso, je ne le jugerais pas là-dessus, son engagement par ailleurs est suffisamment clair à mes yeux. Mais je comprends que ça t'interpelle.

    Et on va pas y passer l'après-midi ;-)

    RépondreSupprimer

laissez moi un commentaire, ça fait toujours plaisir

(ne vous fâchez pas par contre, j'ai modéré les commentaires pour les billets ayant plus de 5 jours)