mardi 29 mai 2012

Les gaz de schistes, vers une interdiction en France ?


Elooooody avait salué comme il se doit l’arrivée de nombreuses ministres dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, et rappelé que Madame Bricq, alors sénatrice, avait déposé dès mars 2011 une proposition de loi visant à interdire l'exploration et l'exploitation des gaz et huiles de schistes sur le territoire national. C’est donc une bonne nouvelle de savoir cette dame à la tête du ministère de de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie.

Bonne nouvelle car avec Melclalex et Lolobobo entre autres, nous nous étions inquiétés des permis d’explorer délivrés l’année dernière. Le combat citoyen avait amené un moratoire, mais la vigilance doit demeurer. Car les grands groupes énergétiques sont à l’affût, comme on peut le lire dans cet article des « eaux glacées du calcul égoïste».

Nous avons la chance d’être concernés après nos cousins québecois, à qui on a déjà essayé de faire passer la pilule du gaz de schiste meilleur pour l’environnement… Le gaz de schiste réduirait les émissions de gaz à effets de serre, dirait l’AIE. Faux ont déjà répondu les québecois.

Madame Bricq, prenons exemple sur les Britanniques, et interdisons purement et simplement l’exploitation de ces gaz. Comme essaie de le faire Ed Davey, ministre britannique de l’Energie.

Une position du Ministère de l’Ecologie devient urgente : un permis, basé sur la fracture hydraulique mais sans la nommer, vient d’être délivré à Cahors.

~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

10 commentaires:

  1. Voilà : interdisons les gaz de schistes et libéralisons les vapeurs de shit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. voilà M'sieur Goux bien résumé ! au moins les vapeurs de shit ne polluent elles pas l'eau et ne provoquent elles pas de tremblements de terre :)

      Supprimer
  2. Tiens ! Un billet sérieux. Remarque, il y a un commentaire de Didier Goux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nicolas ah ben tout ne peut pas être parfait :)

      Supprimer
  3. Malheureusement la tendance n'est pas forcément encourageante, je crois même que les sociétés d'exploitation concernées par les permis concédés se sont regroupées en asso et puis surtout la Pologne prend le chemin d'une exploitation des gaz de schiste.

    Il faut rappeler que Sarko n'a annulé que les permis concernant l'Ardèche, les autres demeurent et par conséquent la vigilance est nécessaire.

    j'espère bien que la ministre annulera les permis.

    Tiens je vais peut-être faire un billet sur le sujet.

    Nota pour Didier Goux : un sujet sérieux nécessite des commentaires de même nature ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je suis pas sûr que la Grande Bretagne interdise vraiment...

      Supprimer
  4. Moi, je veux bien tout, tant qu'on autorise pas les gaz de gauchistes. Là ce serait l'horreur !

    RépondreSupprimer
  5. Tiens, justement, on en discutait hier. Je me demandais si c'était un moratoire ou une interdiction pour six mois...

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour...Je suis de Québec.
    C'est à 1km de chez moi environs qu’ils ont foré pour explorer en 2010. Nous étions les premiers dans ma région (La Beauce en Chaudière Appalaches) Depuis, nous luttons contre le gaz de schiste... Assemblée, marche, etc. Bref, nous sommes de tous cœur avec la France, mais nous avons aussi besoin de soutien, ne serait-ce qu'avec des commentaires sur notre blog. Nous devons montrer et démontrer que le Gaz de Schiste, on en veut pas, ni ici ni ailleurs, ni aujourd'hui, ni demain, ni jamais ...

    Notre blog contre le gaz de schiste est http://parcequecesttoi.unblog.fr/

    Ensemble, pour la même cause...

    Pascale Guillet

    RépondreSupprimer

laissez moi un commentaire, ça fait toujours plaisir

(ne vous fâchez pas par contre, j'ai modéré les commentaires pour les billets ayant plus de 5 jours)