mercredi 9 mai 2012

Le 7ème continent

En 2007, je vous parlais du 8ème continent, sorte de magma de plastiques dérivant au Nord du Pacifique.
Depuis il est devenu le 7ème continent (à croire qu’entre temps un continent a disparu). Une équipe vient de partir pour l’étudier plus à fond. Car de nombreuses questions sont encore en suspens sur cette accumulation de plastiques dans les océans.

Le phénomène est dû aux courants marins, qui forment le gyre du Pacifique Nord, tourbillon océanique qui est créé par la force de Coriolis. Les débris de plastique empruntent ce tourbillon puis, en se rapprochant de son centre finissent par s’accumuler. 



Une première expédition estime que ces débris plastiques proviennent à 80 % de rejets terrestres et 20 % de rejets de bateaux. Les déchets de la côte asiatique mettant 1 an pour arriver au 7ème continent, ceux de la côte nord américaine 5 ans. En chemin ces déchets font du dégât sur l’écosystème marin, comme sur les îles Midway par exemple.

Après le tsunami de l’année dernière, il est fort probable que le continent ait grossi. L’expédition nous le dira.

Déjà arrêter de balancer ses bouteilles d’eau n’importe où, fût-ce sur des journalistes !

Arrêter de penser qu’utiliser des plastiques biodégradables va arranger le truc : ces plastiques sont avant tout biofragmentables, c’est-à-dire qu’ils se retrouvent plus vite à l’état de lambeaux, mais contenant du plastique ils n’en restent pas moins très difficilement altérables.

Aider au développement de solutions de collecte et de traitement des déchets plastiques dans les pays en voie de développement ainsi que de système d’assainissement corrects, comme certains de la côte asiatique, pour ne plus voir ça par exemple :



Et pour faire plaisir à Marc, une chanson euh un titre de Gojira, live aux Vieilles Charrues de 2010 : Toxic Garbage Island


~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

14 commentaires:

  1. Finalement le plastique ça n'est pas si fantastique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @MajicWoofy non c'est pas terrible

      Supprimer
  2. Mais je ne jette aucune bouteille d'eau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nicolas J je reconnais bien là ton eco-citoyen :)

      Supprimer
    2. quel sens civique Nicolas !

      Supprimer
  3. Il y a des solution: voir les écrits de Cousteau et décréter les mers comme zone protégée, arrêter la pêche et favoriser l'aquaculture, développer une vraie coopération internationale égale entre tous et surtout, recycler soi-même ses déchets au lieu de les envoyer dans les pays émergents....donc garder les employés municipaux et arrêter de prendre des sociétés privées car une partie de ces déchets viennent des convois de chez nous que ces sociétés charrient vers les pays émergents au lieu de les recycler vraiment...il y en a des choses à faire...
    amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Rosa Elle oui il y aurait beaucoup à faire

      Supprimer
    2. Tiens ! Y'a Rosa ! C'est toi qui l'a attirée pour me piquer mes commentateurs (voir mon avant dernier billet).

      Supprimer
    3. ah oui dis donc ! 48 commentaires ?! pfiouuuu

      Supprimer
    4. Oui, j'ai eu de l'instinct sur ce coup...

      Supprimer
    5. c'est ce que je vois :)

      Supprimer
  4. Pour le nombre de continents, c'est le bordel suivant l'acceptation tectonique, au sens de la géographie humaine, géopolitique...

    Mais sinon, t'es le deuxième que je lis aujourd'hui et qui en parle de ce truc.

    Question subsidiaire : Est ce que ne pas trier mes bouteilles de bières peut-il aider à la création d'un nouveau continent 1664 ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la 1664 est en verre, aucun risque :)

      Supprimer

laissez moi un commentaire, ça fait toujours plaisir

(ne vous fâchez pas par contre, j'ai modéré les commentaires pour les billets ayant plus de 5 jours)