vendredi 25 mai 2012

Chaleur et pollution aux particules



Le phénomène est connu, la chaleur entraîne une pollution aux particules dans les grandes villes (voir cette photo de Paris en mars dernier, oui il a fait chaud cette année en mars). Les effets de cette pollution aux particules peuvent être dévastateurs sur les personnes fragiles (enfants, personnes âgées, asthmatiques comme ce pauvre Ronald, etc…)

Les origines de cette pollution divisent les experts. Certains comme Brave Patrie parlent d’un phénomène cyclique, lié à du brulage massif d’archives , notamment ministérielles. D’autres incriminent l’automobile, ce qui vous en conviendrez est peut-être une piste intéressante. A propos d’automobiles, Nicolas dévoile le nouveau modèle SEAT en exclusivité sur son blog !



Et le pire est à l’occasion des bouchons, ou embouteillages, c’est selon, chacun de ces deux termes ayant sa chanson culte : pour « les embouteillages », voir du côté de Sanseverino, et tu en as « marre des bouchons », va écouter Jean Luc Fonck, de Sttellla.

Vous avez écouté ? Et vous avez noté la constante ? La présence d’une jeune femme, souvent affriolante, voire aguicheuse, dans les personnages. Et ce n’est pas un hasard ! Oh que non ! Auscun de ces deux artistes n’a osé aller plus loin que cet indice ! mais aujourd’hui il faut que cela soit dit ! Dussè-je être mis au pilori tel un Salviac, je veux que mes lecteurs se souviennent que j’aurai eu le courage de Patrick Besson !

Car la vraie raison de ces pics de pollution atmosphérique par temps de grande chaleur, la voici messieurs-dames :



Hé oui ! la jupe ! 














Olympe nous parle d’une pièce de théâtre sur la jupe et le pantalon, mais mesdames et mesdemoiselles (voire messieurs, mais là je dois avouer que c’est plus rare, et que l’effet n’est pas forcément aussi fort sur la pollution atmosphérique lorsdque c’est un homme qui porte une jupe…), pensez à l’atmosphère ! 

En effet, que se passe t’il lorsqu’il fait beau ? 

On prend sa voiture pour aller au travail, le cœur plus léger, les oiseaux gazouillent, les enfants sont contents, et donc normalement ils mettent moins de temps à arriver dans la voiture avec laquelle on va les déposer à l’école. Et puis, après un dernier bisou à la porte de la classe, on remonte en voiture, on arrive au premier feu et là patatras ! des jambes sur tous les trottoirs, certaines se dépêchent, d’autres prennent leur temps pour profiter du soleil avant d’être enfermées ou pour finir de sécher leur joli vernis posé à la hâte en voyant le temps par la fenêtre. Et que fait le pauvre gars ? Il ralentit, et force tout le monde à ralentir. Jusqu’au moment où tout s’emballe, au feu il se dit qu’il va laisser passer cette charmante piétonne alors que c’est à lui de passer, il ralentit encore plus, un sourire pour dire merci, et il finit par s’arrêter, le feu est au vert mais il s’en fout, il a son temps après tout, on n’est pas des bêtes, et si on lui dit quelque chose au boulot, il saura bien quoi répondre. Pourquoi pas merde, tiens ?

Bon finalement, cette pollution atmosphérique c’est pas si embêtant que ça, chères amies continuez à vous habiller à l’aise quand il fait beau et chaud.



~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

10 commentaires:

  1. Très amusant ton article sur les jupes qui font le lien entre la chaleur et la pollution aux particules ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. mais non ! cet article risque de faire la une de nature !

      Supprimer
  3. C'est de toi les photos de sous les jupes ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense oui ;)
      Très bon article sinon !

      Supprimer
    2. oh que non je suis pas assez fort en photos !

      Supprimer
  4. Même moi je me mets en jupe ou en robe en ce moment, c'est dire ! (et surtout je savoure la légère puanteur de Toulouse comparée à celles des villes de plus de 3 million d'habitants !)

    RépondreSupprimer
  5. Cause à effet ou bien effet à cause...? Je ne sais plus sauf que j'aime le résultat !

    RépondreSupprimer

laissez moi un commentaire, ça fait toujours plaisir

(ne vous fâchez pas par contre, j'ai modéré les commentaires pour les billets ayant plus de 5 jours)