jeudi 26 mars 2015

Bref j'ai vu Manuel Valls pour de vrai

et pour faire plaisir à @Melclalex aussi un peu



Ce soir en sortant de réunion, j'ai fait un détour par la Mairie de Tours où se tenait le grand métinge du Metropolitain meeting de soutien aux candidats de #maTouraine avec en guest stars Manuel Valls et Marisol Touraine.

Alors comme je suis curieux, quand une personnalité politique de premier plan passe dans le coin, je vais voir aussi. J'étais déjà allé voir Arnaud Montebourg pour les Primaires PS, Bertrand Delanoé pour les Regionales 2010, François Hollande pour les Présidentielles. J'ai loupé Jean Luc Benhamias hier, alors aujourd'hui j'ai fait un crochet rapide pour voir le Premier Ministre en vrai. Cycee l'avait vu à Audincourt (le jour où la CGT avait coupé le courant...) et avait eu l'air convaincue par sa prestation, alors pourquoi pas.


à Tours, l'accueil fut moins tendu qu'à Audincourt, bien que les désobéissants mais aussi les restants de la Manif pour Tous et quelques médecins en colère aient appelé à se rassembler (chacuns de leur côté entendons nous bien) contre la venue de Manuel Valls. Les alentours de la Mairie étaient quadrillés mais ce n'était pas la guerre civile quand je suis arrivé. Par contre c'est quand un monsieur de la sécurité a voulu palper mes poches que je me suis souvenu qu'il est quand même premier ministre le gars.

Je suis donc arrivé à la bourre, entendant la fin du discours de Frédéric Thomas candidat sur Tours 1 (Nord). Mais difficile d'entrer dans la salle complètement bondée. l'entrée centrale était pleine, l'entrée du fond bien occupée aussi, seule celle de l'autre fond (je me comprends) permettait d'entrer pour voir :



hé oui des caméras...

La salle était extrêmement bien remplie, bien plus semble t'il que pour les candidats UMP et UDI qui tenaient leur meeting salle Gentiana dans le Nord de Tours.

Bon pour ramener une photo pas trop pourrie à Melclalex j'ai donc réemprunté le couloir pour me trouver à côté de la scène et essayer de me faire une place entre les smartphones :



les candidats de différents cantons derrière M. Valls

Manuel Valls a introduit en premier ministre en ayant une pensée pour les victimes du crash aérien et en mettant en avant le service public qui a aidé et continue à aider autour de ce drame, puis s'est fait pugnace envers le FN, dont "le vote s'est installé autour de nous" et accusant Sarkozy et l'UMP de courir après ce même "parti".

«Non, on n'attaque pas le Front national quand on reprend des polémiques nauséabondes sur l'identité ou sur la laïcité. On ne l'attaque pas: on montre qu'on est plus faible et qu'il est plus fort!» 

Mathieu aura sûrement plus de trucs à dire demain dans 37°
 ~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

8 commentaires:

  1. Tu finiras à droite de la gauche et je ne comprendrai plus rien. C'est malin.

    RépondreSupprimer
  2. Ouah t'es super rapide ce soir. Finalement je vais m'occuper des photos et Arnaud va rédiger avec nos notes communes. Mais ce sera bien demain. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fallait que je le fasse vite, sinon j'allais m'etre déplacé pour rien et mes photos auraient été perdues :)

      Supprimer
  3. La Marisol n'était chez vous qu'à cause de son nom.

    Quant à Valls, il cryait avoir rendez-vous à Audincourt, mais c'était pour mieux se retrouver à Azincourt dimanche soir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. du troll de petit niveau...

      vous verriez qui en HenryZeFifsseuh au soir de cette Saint Crépin selon vous ?

      tiens juste pour le plaisir Kenneth Brannagh




      Supprimer

laissez moi un commentaire, ça fait toujours plaisir

(ne vous fâchez pas par contre, j'ai modéré les commentaires pour les billets ayant plus de 5 jours)