jeudi 23 septembre 2010

la ballade et la bière de Mandrin [souvenir de Grenoble]

J'arrive tout juste de Grenoble, charmante bourgade dans laquelle je devais aller voir des trucs pour mon travail. J'en ramène un souvenir ému de la bière de Mandrin !



En Corse ils ont la bière à la châtaigne,


petit apéritif corse pour le souvenir cc @Shaya_Oh on Twitpic

hé bien en Isère c'est la bière à la noix ! L'intérêt de ces bières artisanales étant qu'on mange tout en buvant, du coup on peut en boire plus, et finir par entonner la ballade de Mandrin, interprétée par ici par François Hadji Lazaro :

 allez tous ensemble !


Nous étions vingt ou trente<br/>
Brigands dans une bande,<br/>
Tous habillés de blanc<br/>
A la mode des, vous m'entendez,<br/>
Tous habillés de blanc<br/>
A la mode des marchands.
p>

<p>
La première volerie<br/>
Que je fis dans ma vie,<br/>
C'est d'avoir goupillé<br/>
La bourse d'un, vous m'entendez,<br/>
C'est d'avoir goupillé<br/>
La bourse d'un curé.
p>

<p>
J'entrai dedans sa chambre,<br/>
Mon Dieu, qu'elle était grande,<br/>
J'y trouvai mille écus,<br/>
Je mis la main, vous m'entendez,<br/>
J'y trouvai mille écus,<br/>
Je mis la main dessus.
p>

<p>
J'entrai dedans une autre<br/>
Mon Dieu, qu'elle était haute,<br/>
De robes et de manteaux<br/>
J'en chargeai trois, vous m'entendez,<br/>
De robes et de manteaux<br/>
J'en chargeai trois chariots.
p>

<p>
Je les portai pour vendre<br/>
A la foire de Hollande<br/>
J'les vendis bon marché<br/>
Ils m'avaient rien, vous m'entendez,<br/>
J'les vendis bon marché<br/>
Ils m'avaient rien coûté.
p>

<p>
Ces messieurs de Grenoble<br/>
Avec leurs longues robes<br/>
Et leurs bonnets carrés<br/>
M'eurent bientôt, vous m'entendez,<br/>
Et leurs bonnets carrés<br/>
M'eurent bientôt jugé.
p>

<p>
Ils m'ont jugé à pendre,<br/>
Que c'est dur à entendre<br/>
A pendre et étrangler<br/>
Sur la place du, vous m'entendez,<br/>
à pendre et étrangler<br/>
Sur la place du marché. 
 
Monté sur la potence
A l'ombre d'un, vous m'entendez,
Je vis mes compagnons
A l'ombre d'un buisson. 
Compagnons de misère 
Allez dire à ma mère
Qu'elle ne m'reverra plus
J' suis un enfant, vous m'entendez,
Qu'elle ne m'reverra plus
J'suis un enfant perdu.
~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

7 commentaires:

  1. Une bière de bobos, la Mandrin !
    En plus, pas terrible (une bière à la noix quoi !).

    Dans le style, je préfère la savoyarde Bière du Mont-Blanc.

    A+

    RépondreSupprimer
  2. Cela dit, les couleurs et les goûts ...

    RépondreSupprimer
  3. arf carrément de bobo ?! :)

    moi j'ai bien aimé, mais j'ai pas eu l'occasion de goûter celle du Mont Blanc, faut que j'y retourne alors

    RépondreSupprimer
  4. Moi je préfère le Rhum,
    Un bon ti'punch avec
    Du citron et du sucre
    De canne bien sûr, vous m'entendez!
    Du citron et du sucre
    De canne bien entendu !
    ...
    ( Manque les rimes, mais après 2 ou 3 ti' punch, on ne remarque plus rien !!! )
    ;^)

    RépondreSupprimer
  5. Bobo ou pas, c'est sympa les bières locales. En Ardèche aussi, c'est terrible pour la bière à la châtaigne !! Miam :-)

    RépondreSupprimer
  6. @NIcolas c'est soit ça soit faire du lambris... :)

    @Gildan le rhum je fais une allergie depuis certaines soirées de jeunesse

    @Nekkonezumi oui vive le local :)

    RépondreSupprimer

laissez moi un commentaire, ça fait toujours plaisir

(ne vous fâchez pas par contre, j'ai modéré les commentaires pour les billets ayant plus de 5 jours)