jeudi 8 mai 2008

Portraits de la France qui se lève tôt (1)


« J’y vais chérie ! »

« Déjà ?! Mais il est 5 heures ! Le magasin n’ouvre qu’à 9 heures et d’habitude tu pars plus tard… »

« Ben aujourd’hui, c’est le jour des poubelles ! Et Josy m’a demandé d’être là. Elle dit que qu’elle ne veut plus le faire toute seule, qu’elle a la trouille. »

« La trouille ?! Mais de quoi ? »

« Justement, c’est pour ça qu’il faut que j’y sois. Moi non plus je ne comprends pas : ça fait 10 ans qu’elle sort les poubelles avant l’ouverture, mais là elle ne veut plus. Elle menace même de s’en aller ! Donc j’y vais. »

« Bonne journée quand même ! » cria Justine, mais déjà les pas de Christian faisaient crisser le gravier de l’allée. Elle entendit la portière claquer, le moteur démarrer puis plus rien. Il était 5 heures 5 et du coup elle était complètement réveillée.


En prenant le chemin de « l’As des As » Christian se demandait toujours ce qui pouvait entrainer une telle peur de sortir les poubelles chez Josy. Il y a quelques mois, elle lui avait demandé l’autorisation de garder « propres », c’est à dire en dehors des conteneurs, quelques invendus pour les distribuer aux quelques SDF qui attendaient l’heure avec patience. Mais depuis peu, elle ne le faisait plus. Elle lui avait même demandé pourquoi le magasin n’était pas équipé d’un broyeur ou d’un compacteur à déchets. Surpris de ce changement chez Josy, il lui avait demandé ce qu’il se passait. Elle lui avait répondu simplement qu’« ils » étaient de plus en plus nombreux à guetter la sorite des poubelles le matin et qu’elle ne pouvait pas distribuer à tout le monde des invendus. Et puis, samedi soir, Josy lui avait dit que ce n’était plus possible. Les larmes aux yeux elle lui avait annoncé qu’elle ne pouvait plus sortir les poubelles toutes seule. Il l’avait calmée, et lui avait promis d’être là lundi matin pour voir de quoi il retournait exactement.

Franchement, maintenant qu’il était en route, il se demandait ce qu’« ils » pouvaient avoir de si terrible pour effaroucher Josy. Cette employée modèle depuis une dizaine d’années n’avait pas son pareil pourtant. Calme mais déterminée, elle était souvent appelée à la rescousse par les étudiant(e)s embauchés pour combler les trous de son planning, en cas de « clients chiants » (ce terme étant exclusivement réservé à l’usage interne, bien entendu !).

« Bon encore 50 bornes et je serai fixé… J’espère que ça vaut le coup que je me déplace en personne quand même ! ». Christian alluma la radio et tomba sur France Info, plus précisément sur la chronique de David Abiker. Celui-ci détaillait la façon dont les z’influents blogs politiques de gauche souhaitaient un bon 3ème anniversaire au Président Sarkozy. « Ah là là ! déjà 3 ans ! Encore 2 à tirer ! Pourtant quand il a été élu, on y croyait ! Mais là ça devient vraiment plus possible, même sa réforme sur la liberté de négocier s’est finalement retournée contre nous. Au début, pendant un an, on a pu pressuriser les producteurs et l’Industrie Agroalimentaire : même en pleine crise sur les céréales ils n’avaient pas le choix : soit ils acceptaient nos conditions, soit ils étaient remplacés par d’autres ! Mais justement ils ont été tellement pressés que les petits producteurs locaux ont dû jeter l’éponge et que l’I.A.A. a dû délocaliser. Résultat des chômeurs de plus et des produits plus chers du fait des coûts de transport ! Et tout est comme ça… Du coup les prix ont recommencé à augmenter dans nos rayons et les hard-discounteurs nous bouffent à nouveau nos parts de marché. »

« Bon encore deux feux et on y est. Ça y est voilà le parking. Mais … Qu’est-ce que c’est que ce bordel ?! »

Source Image

Tiens écoute c'est de la bonne : boomp3.com

11 commentaires:

  1. Bonjour,
    le (1) ça veut dire qu'il y aura une suite ? J'ai hâte : ça me plait achement.

    Il n'est pas dit que tu auras la courtoisie de venir lire mon blog, mais c'est pas grave !"

    RépondreSupprimer
  2. Bon la suite ne devrait pas tarder, mais c'est pas trés sympa de foutrte la pression !

    Autrement je te (je me permets de tutoyer facilement dans les blogs, il ne faut pas en prendre ombrage) recommande chaudement l'article par lequel tout est parti : c'est chez Dorham

    RépondreSupprimer
  3. :)
    Le lien ne marche pas.

    Mais je vais chercher, parce que l'idée me plait...achement. Oui, je l'ai déjà dit...

    Sinon, je crois que je t'ai tutoyé aussi...ça m'a échappé, mais sur les blog, c'est la coutume !

    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  4. Je suis vraiment un boulet !

    bon c'est

    RépondreSupprimer
  5. Raaaaaaaaah c'est super !! Vivement la suite !

    RépondreSupprimer
  6. ben merci balmeyer... tout rouge je suis du coup !
    allez hop deuxième épisode ci-dessus ! ne m'en veuillez pas c'est toujours plus faible un deuxième épisode (si c'est comme pour les disques..)

    RépondreSupprimer
  7. C'est génial ! Miam, j'ai vu que la suite était déjà là, j'y cours, j'y vole !

    RépondreSupprimer
  8. Gaël,

    Tu devrais nous faire ça plus souvent.

    RépondreSupprimer
  9. @Nicolas si c'était facile ce serait un plaisir, amis avec la pression que certains me mettent je ne suis pas sûr de vous raconter une histoire potable au final !

    @peuples merci

    RépondreSupprimer

laissez moi un commentaire, ça fait toujours plaisir

(ne vous fâchez pas par contre, j'ai modéré les commentaires pour les billets ayant plus de 5 jours)