lundi 19 mars 2012

comment revenir sur le blog un jour comme aujourd'hui ?

Je voulais revenir en vous parlant de plein de trucs, mais là la tuerie de Toulouse me fait repousser.

Je ne peux que me joindre à Dorham. Et espérer avec Marc qu'on n'ait pas de récupérations politiciennes de ce drame.


(désolé Djeepee, je passe ton truc plusse tard)

~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

20 commentaires:

  1. Ben, ça a déjà commencé. On fera silence pour les autres :)

    RépondreSupprimer
  2. D'accord avec Dorham, ça a déjà commençé.
    Il faut toutefois continuer à vivre, je pense, à être, et même à parler politique (juste éviter instrumentalisations du style Insécurité, peine de mort, racisme, immigration).

    RépondreSupprimer
  3. @Mike oui il faut continuer à vivre, mais là eu raconter des sottises sur un blog, bof pour aujourd'hui :)

    RépondreSupprimer
  4. Un rat métamorphosé en homme.
    Kafka n’a pas fini de se retourner dans sa tombe.
    Non !! Il n’a pas agi seul mais sous le regard bienveillant des rats de son espèce qui n’ont jamais fait de quartier pour parvenir à leurs fins.
    Il n’y a selon toute vraisemblance qu’une manière de leur échapper…se soupçonner d’être soi-même un rat.
    JE est un rat pour les autres.

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/08/le-rat-doslo/

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Mipmip tu as pu aller au rassemblement hier alors ?

      Supprimer
  6. Silence - et pensées envers les parents les familles... La pensée, c'est le propre de l'homme, alors si on est beaucoup à penser, ça peut peut-être faire fuir les rats, non ? Penser, ne jamais oublier, surtout pas lorsque le prochain imbécile même pas méchant vous sort une horreur antisémite, anti-n'importe qui d'ailleurs. Bon, je me tais, je pense...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas la pensée qui fait fuir les rats mais l'action.:)

      Supprimer
    2. Jeepeedee oui faisons fuir les rats

      Nadezda parfois le silence peut etre oppressant mais s'il n'est pas suffisant

      Supprimer
    3. "Sometimes silence can be like thunder" (Bob Dylan)

      Supprimer
    4. @Nadezda : je ne vois pas l'once d'une possibilité d'action face à un truc pareil. Le ver est dans le fruit, à l'heure qu'il est on l'a peut-être chopé ou flingué direct (ça éviterait un procès, des fois que ça soit pas lui qu'ils traquent, avec un pruneau dans le nez il ne pourra pas se rétracter). Ca réapparaitra ailleurs, plus tard. Il n'y a pas de solution dans l'action. Tout dépend de ce que tu appelles agir. J'exclus les armes. La seule chose à faire, c'est de parler à ton voisin. Donc de penser. Le monde produira toujours des extrémistes de tous bords (politiques, religieux...) dont on ne peut soupçonner la mutation vers le rat. Le monde a déjà sombré dans le chaos du nazisme parce qu'un étudiant en peinture a raté le concours des beaux-arts. Comment veux-tu répondre à ça ?

      Supprimer
  7. Ce trou du cul du journal de personne n'a pas hésité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nicolas c'est à ça qu'on reconnaît les trous duc

      Supprimer
  8. l’instrumentalisation politique ne doit pas nous faire taire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Romain non mais apres un temps de silence

      Supprimer
  9. Putain de bordel. On reçoit un mail du taulier par commentaire.

    RépondreSupprimer

laissez moi un commentaire, ça fait toujours plaisir

(ne vous fâchez pas par contre, j'ai modéré les commentaires pour les billets ayant plus de 5 jours)