Comme c'est l'été (hé oui on y croit à peine hein ?)

lundi 28 février 2011

L'intervention télévisée du chef de l'Etat

Hier soir Nicolas Sarkozy est intervenu à la télévision, pendant 6 minutes et des poussières. Pour nous informer du remaniement. J'avais une impression de déjà-vu, le départ de Michelle Alliot Marie était annoncé depuis vendredi, et tout le week-end on avait eu la composition du nouveau gouvernement par twitter. Même l'arrivée de Gérard Longuet était connue.

Mais je suis bien content de l'avoir regardé (hé oui Corto, j'ai dit content ^_^), car encore ça faisait bien longtemps que je n'en avais pas eu le courage. Et comme il était prévu que cela ne dure pas j'ai résisté à la tentation de zapper. Non seulement ce fut court, mais presque risible. Le Président a employé plusieurs fois le mot « peur », en parlant des formidables mouvements de contestation en Tunisie, Egypte, Lybie et autres pays arabes. Mais qui a peur en fait ? Le peuple français ? Ou Monsieur Sarkozy et ses amis ?


Mais bon l'information hier soir était que le Président semble se laisser pousser la moustache. Le reste n'étant que billevesées destinées à nous préparer à une campagne 2012 axée une nouvelle fois sur la peur.




Cette moustache a fait jaser, plus finalement que les pseudos annonces d'hier soir. Et presqu'autant que le message d'encouragement envoyé par Kadhafi à Sarkozy juste après l'allocution.

~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

vendredi 25 février 2011

Les belles reprises : « le métèque » de Georges Moustaki

Juan, de Sarkofrance, m'avait fait découvrir Agnès Bihl, chanteuse dont j'aime bien les textes. Elle participe à une bande dessinée sur le droit des femmes « en chemin elle rencontre » sur le droit des femmes. D'ailleurs elle sera en show case à la FNAC de Tours le 13 mai 2011 et en concert à Vernou sur Brenne le 14 mai à 20 h 30.

Et c'est sa troisième actualité qui m'a donné envie d'écrire ce billet. Agnès Bihl participe à l'album de Nicolas Bacchus « la verve et la joie ». Elle chante avec Nicolas Bacchus et Patrick Font une reprise du Métèque de Georges Moustaki, sur des paroles de Patrick Font.


Identité nationale (les métèques)


Jugeant qu'la plupart des Français
Etaient moins fiers d'être Français
Qu'ils l'avaient été sous Pétain
Et que le drapeau tricolore
Flottait un peu comme un rat mort
Dans l'eau croupie d'un vieux bassin
Un brave élu à la main moite
Qui avait passé l'arme à droite
Et qui fouettait de la trombine
Nous dit mes frères désormais
Vous allez avoir un carnet
Pour affirmer vos origines


Avec mon carnet citoyen
Je vais pouvoir casser les reins
Aux apatrides de la pègre
Je le porterai en sautoir
Car tout le monde doit savoir
Que mes parents ne sont pas nègres
Je suis un fils de l'hexagone
Et je ne permets à personne
De plaisanter sur mon blason
Et si on me prend pour un Suisse
J'irai me plaindre à la police
En leur prouvant qu'je suis breton

Je suis français de père en fils
Mon père a tété la nourrice
D'un chamelier du Cotentin
Ma mère était fille de notaire
Et petite-fille de son grand-père
Et rempailleuse de traversins
Mon oncle Albert était un con
Qui cachait dans un cabanon
Un officier d'la Gestapo
Ma tante était née dans la Creuse
Au sein d'une famille nombreuse
Atteinte de l'impétigo

Je suis un français de pure souche
Et j'ai toujours au coin d'la bouche
Un bon rictus de franchouillard
Surtout dans les repas de noces
Où d'un pas viril et véloce
Je fais la danse des canards
J'ai même appris l'accordéon
Avec Jean-Charles Gros-Côlon
A la MJ de Touche-Mes-Noix
Et je prépare les vins d'honneurs
Pour régaler les ingénieurs
Des pompes à merde du Crôtois


Le jour du quatorze juillet
Je plante des drapeaux français
Sur les fenêtres de ma rue
J'ai même fait tondre ma pelouse
Quand en juillet 92
Un All'mand s'est couché dessus
Quand sur la Méditerranée
Le Boche revient de faire bronzer
J'aime à lui crier Vive De Gaulle
Et d'un puissant revers de main
Je claque la gueule à mon gamin
Qui dit vieux con t'es même pas drôle

Patience un jour il deviendra
Chauvin et con comme un Gaulois
Pourvu qu'il boive autant que moi

explication de texte par Patrick Font himself :


Tout le reste de l'album m'a l'air bien sympathique, je vous laisse découvrir la chronique Janfeig sur le Canard aux Figues.
~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

jeudi 24 février 2011

Rhoooo merci fallait pas toussa !



Bon puisque c'est un secret de polichinelle, je tiens à remercier tout le monde sur twitter, fessebouc, mon téléphone portable, pour vos gentils messages et vos cadeaux dans la vraie vie (de la pâte à prouts et "quai d'Orsay de Blain et Lanzac)... J'avais prévu de passer cette journée mais c'était sans compter les copines et copains blogueurs qui ont vendu la mèche (Nicolas, Homer, Shaya, Dadavidov, Zette, Ju, et Mike qui avait ouvert le bal en avance de deux jours).

Agadez un peu tous les jolis cadeaux :


et celui de Mike

Moi qui avait prévu d'être discret (plus ours qu'écureuil parfois) c'est loupé, merci bien

~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

mardi 22 février 2011

la première difficulté dans une campagne : trouver un QG

Nicolas Dublog se relance en campagne. En 2006 déjà il avait tenté une percée mais force est de constater qu'à l'époque nous n'étions que peu nombreux à croire en ses chances. En 2010 tout a changé. Des équipiers et équipières motivés ont entendu son message, et ce devrait bientôt être un raz de marée qui pourrait déferler sur l'internet du monde entier.

Afin d'ouvrir une antenne tourangelle, il nous faut avant tout un troquet qui s'appelle "La Comète". Or de toute l'Indre et Loire, pas une seule comète à l'horizon ! Et cette situation frappe aussi le comité de soutien costarmoricain !Autant le dire tout de suite, trouver une deuxième comète est loin d'être évident.

Heureusement quelques bistrotiers avisés ont choisi d'autres corps célestes pour nommer leur estaminet. Ainsi j'ai pu déniché deux bars de l'Etoile :

l'un au 125 rue d'Entraigue qui propose une terrasse en jardin et qui fait tabac


et l'autre au 24 rue Maurice Bouchor qui ne fait rien de tout ça mais est situé à côté d'un marché, ce qui le rend assez proche dans l'esprit de la Comète internationalement connue et qui sera le QG central de cette campagne.


Je propose donc aux soutiens tourangeaux (Julien, Matfanus, Dadavidov, Dan, Christophe, M. et Mme Lemoine, Rachel, Franck, Mrs JaggerDagger, LeBougAntwhat et j'en oublie sûrement !) qu'on les teste tous les deux pour savoir lequel on retient.

~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

Tours dans ta poche (et ton smartphone)



Nicolas nous en parlait ce matin, le smartphone change la vie (j'en sais rien moi j'en ai pas). Toujours est il qu'une application vient de sortir qui devrait changer la vie de pas mal de Tourangeaux : "Tours in my pocket" (clique sur le lien si tu as un iphone ou un ipod pour le télécharger gratuitement), développée par Julien.

Les intérêts sont nombreux :
-Retrouvez l'actualité de Tours et de la Touraine en brèves, en direct live et en vidéo,
-Ecoutez les radios locales (Campus, Béton, France Bleu) depuis votre mobile,
-Tours vu en photos par les turons et les tourangeaux.
-Tours en vidéo via Le Sujet Décalé et TvTours,
-une sélection de quelques blogs de turons passionnés comme Dan, Matfanus, ...,
-ainsi que pour l'aspect culturel, "Tours & Moi" le flux d'information culturelle de la ville de Tours.

Amis Tourangeaux, cette application est faite pour vous !




















~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

vendredi 18 février 2011

c'est chouette les annexes !

J'ai découvert il y a peu l'annexe du Faucon, qu'il a appelée le grenier. Et puis celle de Yann, qu'il a appelée très simplement l'annexe de Yann... et là je tombe sur celle de David, sobrement intitulée "Margaud  cuisine mais préfère dîner en ville". C'est dans celle-ci que j'ai déniché la perle qui va nous nous faire balancer la tête pendant les 4 heures de route pour aller à Royan ce week-end avec les filles :



Et oui Raoul Petite revient ! et en plus il est accompagné par Didier Super ! l'album est attendu pour le 14 mars 2011 ! hé El Camino , t'as vu ?

~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

le vendredi c'est blog mode !

Comme un jour j'ai retwitté un truc de futura science, ils m'ont gentiment offert un t-shirt...

 

et en bonus, pour faire plaisir à Shaya : mes chaussures rouges.

 

Tout ce sang et or étant destiné à ravir Homer...~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

jeudi 17 février 2011

DSK ? Sans moi

Alors que 2011 s'annonce d'ores et déjà comme une année de désolation dans tous les domaines (j'ajouterai à l'article de Melcalex la culture avec cette improbable reprise de douce France par notre première dame, dégottée par Juan), on nous parle déjà de 2012, et notamment des primaires socialistes.

Plusieurs copains nous disent qu'ils soutiendront DSK, après Royal pour Marc et Ronald. Ou tout du moins que les attaques qu'il a subies dernièrement de la part d'une partie de la droite l'ont rendu plus sympathique (c'est le cas du coucou ou d'Elmone).

Ces soutiens ou cette sympathie me posent question. Je comprend bien que la machine de guerre médiatique est lancée, que l'on ne va bientôt plus entendre parler que de primaires et de candidats à celles-ci (Fanette le résume très bien dans son billet « Françaises, Françaises, ça y est : DSK va parler » et Philippe nous en avertit aussi) mais la stratégie de DSK me laisse aussi perplexe que Manu (je ne prend pas de relaxants comme elle, mais je suis balade depuis quelques jours : petit message personnel à Jujusete qui se demandait ce que je foutais en commentaires de mon billet précédent). Seul notre président semble l'avoir comprise et essaie de l'appliquer à sa propre candidature.

La première question que je me pose sur DSK est « sommes nous vraiment sûrs que ce candidat représente les aspirations de la gauche ? ».
Fakir présente un très bon dossier, que Ronald va encore hurler qu'il est à charge, mais je trouve que le résumé est intéressant. Si tu as la flemme de lire 4 pages, tu peux déjà te renseigner avec cet article de Mecanopolis : « Qui est DSK ? ». Pour résumer, DSK est tout de même le ministre socialiste à l'origine de la privatisation du secteur banquier, de la libéralisation des services notamment dans le secteur de l'énergie. Plus récemment, en tant que Directeur du FMI, il applique les recettes de l'Ecole de Chicago notamment en Grèce.

La seconde est liée au calendrier. Le NPA vient de terminer son Congrès sur un constat d'échec, et risque de perdre de son sex-appeal même auprès de sympathisants historiques comme CSP. Le paysage à gauche a encore largement le temps d'évoluer avant 2012. Il est encore un peu tôt je trouve pour essayer de faire peur avec un « 2002 » en devenir.

Enfin, n'est il pas temps de se défaire de la dictature des sondages et des petites phrases ? Et mettre dès à présent les énergies à monter un véritable contre-programme à celui de l'UMP pour les prochaines échéances ?



(PS : je vous prierai de ne pas vous moquer de ce billet qui peut paraître décousu, je suis balade !)

et bon KdB aux bienheureux qui ont la chance d'y être (petit souvenir bande annonce d'un des premiers)
~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

vendredi 11 février 2011

une interview de moi !

Hier Juju de Sète avait les honneurs de la télévision, aujourd'hui j'ai l'immense plaisir de parler de moi chez Virginie B.

C'est en cliquant sur l'image que tu pourras tout apprendre ce que tu désiréais savoir (en secret) sur moi, mon oeuvre, ma vie toussa !


~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

mardi 8 février 2011

Les gaz de schiste, comment ça marche

L'utilisation de gaz naturel s'est fortement répandue, cette ressource énergétique, non renouvelable représente actuellement 20 % de la consommation énergétique mondiale. En France, en 2009, la consommation de gaz naturel représentait 40 millions de m3. (source des données : planetoscope). Or le gaz consommé en France et en Europe est largement importé, notamment de Russie, avec dans ce cas un interlocuteur unique : Gazprom. Les ressources mondiales en 2006 sont présentées dans cet article. Cette situation est problématique. En 2009, un conflit entre la Russie et l'Ukraine avait fortement perturbé l'acheminement de gaz vers l'Europe par exemple. De plus cette source d'énergie est une énergie fossile, les gisements actuels se tariront bien un jour ou l'autre, et il faut dès à présent envisager d'autres sources d'approvisionnement.



Devant cette situation, les fournisseurs de gaz ont cherché d'autres gisements. Dans le sous-sol, le gaz naturel peut se trouver sous diverses formes :
  • gaz naturel non associé : poches de gaz, dans lesquels on peut forer pour l'extraire (forme la plus simple à exploiter). C'est la forme la plus exploitée actuellement.
  • gaz naturel associé : il est en solution dans le pétrole, et extrait lors de la raffinerie de celui-ci
  • diverses formes de gaz associé à la tourbe, au charbon ou au schiste : dans ces cas le gaz est contenu dans des matériaux poreux duquel il faut l'extraire

Le gaz de schiste est contenu dans cette roche métamorphique qui vient de boues accumulées au fond des océans et qui ont subi de fortes pressions et températures au cours des transformations géologiques. Le schiste a un aspect feuilleté, les ardoises par exemple en sont une forme particulière. Du gaz s'est retrouvé piégé dans cette pierre sûrement dès l'origine (boues accumulées au fond des océans). Ces boues devaient contenir du méthane résultant de la décomposition d'êtres organiques. Les fortes pressions ont concentré ces gaz et empêché son évasion vers l'atmosphère.

Ces schistes contiendraient donc du gaz. Un eldorado pour certains, un enfer pour d'autres.

L'eldorado c'est notamment le fait que ce gaz se trouve en France, sous nos pieds. Plus de dépendance vis-à-vis de la Russie, ou de l'Algérie. La carte ci dessous présente les gisements pressentis à l'exploitation dans le sud de la France (source owni).


L'enfer c'est si l'on se place du point de vue où l'on conçoit les répercussions sur l'environnement et la santé de cette extraction. En effet, le gaz étant piégé dans la roche (à plus de 2 000 mètres de profondeur), en de multiples micro-poches, il faut fracturer celle-ci, la noyer dans de l'eau contenant quelques adjuvants bien polluants et aspirer le tout. Owni a commis cette infographie très pédagogique :

[application] Gaz de schiste

Donc on récapitule :
  • un puits foré à 2 000 mètres, qui peut traverser les nappes phréatiques par exemple
  • une explosion qui fissure le schiste
  • 50 à 70 % du liquide qui n'est pas récupéré, des milliers de litres d'eau perdus
  • des fuites probables sur le puits, entraînant des fuites vers les rivières ou la surface

Vous allez me dire, je vous connais, et je serais tenté de dire la même chose parfois, « mais arrêtez d'essayer de nous faire peur ! ».

Le problème c'est que ces dégâts ont déjà eu lieu. Aux Etats Unis et au Québec notamment (là-bas, le couloir du Saint-Laurent fait l'objet d'une multitude de permis de forer pour extraire ces gaz de schistes). Et les conséquences relatée par owni font l'objet d'un documentaire : Gasland de Josh Fox Le débat chez nous commence à peine. Au québec il fait rage. Regardez donc cet extrait d'émission de la télévision canadienne dans laquelle on a demandé au président de l'Association gazière et pétrolière du Québec (APGQ), André Caillé, de commenter des extraits de Gasland.


Voici une conséquence filmée de cette extraction des gaz de schistes : le méthane (gaz naturel) libéré remonte dans les canalisations d'eau. Résultat : de l'eau de feu (comme dirait grand sachem)!



Eric nous propose une pétition contre l'extraction de ces gaz (3 permis de prospections ont été délivrés en mars 2010, cf. la carte plus haut).

Et allons plus loin avec Nicolas et Nicolas, exigeons 100 % d'énergie renouvelable mais bien avant 2050 !


~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

lundi 7 février 2011

Denis Robert a gagné, définitivement, contre Clearstream

dessin de Lindingre

« L'intérêt général du sujet traité et le sérieux constaté de l'enquête, conduite par un journaliste d'investigation, autorisaient les propos et les imputations litigieux ». Ce sont en ces termes qu'a qualifié le travail mené par Denis Robert, ce travail qui lui a valu dix ans de galère, attaqué sans relâche par Clearstream. Le combat fut épique, une sorte de David contre Goliath judiciaire :

Après 10 ans de procédure, quatre ans de comité de soutien, des centaines de dons, un concert et une vente aux enchères à son bénéfice, plus de 100 000 euros de frais de justice, 500 Journalistes affichant leur carte de presse en signe de soutien...

Denis Robert
a d é f i n i t i v e m e n t
g a g n é
contre CLEARSTREAM


Les hauts magistrats de la Cour de cassation viennent
d’
annuler trois condamnations à l’encontre de Denis Robert
en soulignant
"l'intérêt général du sujet traité et le sérieux
de l’enquête"
et condamnent Clearstream à lui verser9000 euros. Clearstream devra de plus rembourser
Denis ROBERT des sommes qu'il a versées à la suite
de ses condamnations précédentes.

L'affaire reviendra devant la Cour d'Appel de Lyon pour
un ultime procès lors duquel Denis Robert pourra
demander des dommages et intérêts ainsi que des
publications dans différents journaux.



Après dix ans de procédure et de harcèlement,
c’est une formidable victoire du droit,
de la justice et du journalisme.

J'ai appris la nouvelle de Juan ce week-end, Eric publie le communiqué de Denis Robert ce matin.

Il y a un an il était relaxé, maintenant il est certain de ne plus pouvoir être attaqué par Cleartream.

Denis Robert sur France Info, en janvier 2010, lors de sa relaxe :

~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

mercredi 2 février 2011

Où l'on reparle de l'aéroport de Tours

la zone pixellisée correspond à la partie militaire de l'aéroport de Tours, parce que oui on a aussi la chance d'avoir une base aérienne en ville...
La Gazette des Communes nous apprend ce matin que Ryanair, après avoir claqué la porte, revient à Marseille. Cette société low cost en était partie car des poursuites pour non respect du Droit du Travail était engagée contre elle : en établissant une base, elle se devait de respecter le Droit français mais préférait l'irlandais, plus souple. Elle revient en contournant la Loi : 
"Du 14 avril au 14 septembre prochain, deux à trois avions de la compagnie dormiront à Mp2. Mais les vols seront opérés par du personnel irlandais, qui sera affecté de façon irrégulière sur les liaisons au départ de Marseille. Ainsi, on ne parle plus de « base », mais de « stationnement temporaire »…"

c'est habile, non ?
Toujours est il que cet arrêt des liaisons Tours-Marseille avait fortement chagriné nos édiles et notre CCI. Il arrivait après le coup d'éclat de Claude Roiron qui avait décidé de ne plus subventionner la compagnie cet été. Elle revint sur cette position quelques semaines d'âpres négociations plus tard.

Le départ de Marseille de Ryanair avait entraîné la fin des navettes au départ de Tours vers la cité phocéenne. Au grand dam des mêmes. On annonça donc la probable reprise de cette activité par Tansavia, filiale low cost d'Air France début janvier, démentie presqu'aussitôt par cette société.

Bon je conclus rapidement, pour celles et ceux qui en sont à se demander où se situe cet aéroport. L'intérêt de cette ligne (Tours-Marseille), que Transavia a jugé non importante au point de ne pas répondre aux appels du pied de l'aéroport de Tours, est maintenant clairement nul puisque l'article de La Gazette des Communes se conclut par :
"Aux treize lignes qui avaient été maintenues malgré la fermeture de sa base, Ryanair ajoute donc onze destinations. En France, les vols vers Lille, Brest ou Nantes seront repris pour l’été. Paris et Tours restent en revanche écartées."

On peut même se poser la question de l'intérêt de cet équipement, si l'on réfléchit à l'aménagement du territoire de notre petit pays... Nos élus locaux, plutôt que de se battre pour un aéroport, qui me paraît difficilement conciliable avec un Plan Climat, feraient mieux de se pencher sur le gel des Dotations de Fonctionnement des Collectivités Locales,confirmé hier par le Président lors d'un déplacement dans le Cher. Et le premier qui me dit que le tourisme engendré par l'aéroport est justement une partie de la réponse, je lui demanderai de bien vouloir affûter ses chiffres...


~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

mardi 1 février 2011

la fin de leur monde ?


Aujourd'hui sont attendus des centaines de milliers de manifestants sur la place Tahrir au Caire. Si tu n'as pas tout suivi, tu peux toujours aller lire les explications de Manu ou celles d'El Camino. Malheureusement Ju n'est pas au Caire, elle est à Khartoum...

El Camino rappelle que ce mouvement a aussi entraîné la chute de Ben Ali en Tunisie (même si il faut que les Tunisiens restent sur le qui-vive), et il ne faut pas oublier la révolution qui vient d'avoir lieu en Islande, d'autres pays semblent aussi vouloir secouer le joug qui pèse sur leur population (Yémen, Jordanie,..). En Côte d'Ivoire la situation reste confuse.

Alors est-ce la fin de leur monde ? Celui des banksters, des intérêts d'un petit nombre 

désolé Vlad, c'est du rap... (paroles ici)


~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share